Inde: deux marins morts dans l'accident d'un sous-marin

La marine indienne dispose de 14 sous-marins, mais... (Photo PUNIT PARANJPE, AFP)

Agrandir

La marine indienne dispose de 14 sous-marins, mais entre sept et neuf sont opérationnels simultanément en raison de réparations et de remises en état.

Photo PUNIT PARANJPE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
BOMBAY

Les deux marins indiens portés disparus dans l'accident d'un sous-marin mercredi au large de Bombay ont été retrouvés morts dans le bâtiment, a annoncé jeudi le ministère de la Défense.

Le chef de la marine indienne, D.K. Joshi, a démissionné mercredi, endossant la «responsabilité morale» de ce nouvel accident intervenu seulement six mois après l'explosion accidentelle d'un autre sous-marin qui avait tué 18 personnes.

«Les deux officiers qui avaient été portés disparus ont été retrouvés dans un compartiment et, après examen par les officiers médicaux, ces deux officiers ont été déclarés morts», a indiqué le ministère dans un courriel.

Sept autres marins ont dû être évacués par voie aérienne vers un hôpital mercredi pour des problèmes respiratoires après avoir inhalé de la fumée ayant commencé à remplir le quartier de vie pendant l'exercice. L'INS Sindhuratna a regagné son port d'attache à Bombay jeudi matin pour être ventilé.

En août, l'explosion du sous-marin INS Sindhurakshak avait fait 18 morts parmi les marins à bord. Le sous-marin avait ensuite partiellement coulé.

En janvier, un autre sous-marin, l'INS Sindhughosh, s'était échoué lors de son retour au port de Bombay.

La marine indienne dispose de 14 sous-marins, mais entre sept et neuf sont opérationnels simultanément en raison de réparations et de remises en état.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer