Maduro a autorisé des réunions de haut niveau avec les É.-U.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro... (PHOTO REUTERS/GOUVERNEMENT VÉNÉZUÉLIEN)

Agrandir

Le président vénézuélien Nicolas Maduro

PHOTO REUTERS/GOUVERNEMENT VÉNÉZUÉLIEN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CARACAS

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré mercredi qu'il avait autorisé des réunions de haut niveau avec des fonctionnaires des États-Unis, demandées selon lui par Washington.

Au cours d'un conseil des ministres, M. Maduro a assuré que le Venezuela était disposé à dialoguer avec tous, «y compris avec le gouvernement des États-Unis». «Ils ont demandé des réunions importantes, de très haut niveau, je ne vais pas les dévoiler ni en parler, et j'ai approuvé» ces réunions, a-t-il déclaré.

«Pourquoi est-ce que nous ne dialoguerions pas ? Nous devons dialoguer, bien sûr», a ajouté le président vénézuélien, alors que les relations entre Caracas et Washington sont particulièrement tendues.

M. Maduro n'a pas donné de précisions sur les raisons pour lesquelles de telles réunions bilatérales pourraient avoir lieu.

Le gouvernement chaviste (du nom de Hugo Chavez, président du Venezuela de 1999 à son décès en 2013) est sous une pression croissante des États-Unis alors que le pays vit une grave crise politique et économique.

M. Maduro accuse régulièrement Washington de soutenir et de financer la vague de manifestations contre lui qui a débuté le 1er avril au Venezuela et au cours de laquelle 74 personnes ont été tuées et plus de 1500 blessées.

Washington et Caracas n'ont plus d'ambassadeurs depuis 2010.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer