Cuba: deux fois plus de touristes américains en un an

Les touristes américains ne peuvent toujours pas se... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Les touristes américains ne peuvent toujours pas se rendre individuellement sur l'île communiste, mais l'administration Obama a assoupli les restrictions pour les voyages à but éducatif, culturel, sportif ou religieux.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
La Havane

Près de 100 000 Américains se sont rendus à Cuba au cours des quatre premiers mois de 2016, doublant le chiffre de la même période de 2015, alors que l'administration Obama a légèrement assoupli les restrictions de l'embargo pesant sur l'île.

En 2015, «nous avons reçu 161 233 Américains à Cuba, une hausse de 76% par rapport à 2014, et depuis le début de l'année nous en avons reçu 94 000, ce qui signifie une augmentation de 93%», a annoncé le ministre du Tourisme Manuel Marrero, à l'occasion de l'inauguration de la Foire internationale du tourisme à La Havane.

Les touristes américains ne peuvent toujours pas se rendre individuellement sur l'île communiste, mais l'administration Obama a assoupli les restrictions pour les voyages à but éducatif, culturel, sportif ou religieux. Les deux anciens ennemis de la Guerre froide ont repris leurs relations diplomatiques en 2015.

«Même si les mesures (d'assouplissement) sont insuffisantes, elles contribuent à ce que les voyages (d'Américains à Cuba) continuent à augmenter», a estimé M. Marrero.

«Par ailleurs, l'an dernier 390 000 citoyens cubains résidant (aux États-Unis) sont venus, et depuis le début de l'année 116 000», a-t-il ajouté.

Cuba a accueilli lundi le premier navire de croisière américain en un demi-siècle, suscitant l'émotion de ses passagers cubains dont certains n'avaient jamais vu l'île en raison de l'exil de leurs parents.

La croisière, que la compagnie Fathom prévoit de réaliser deux fois par mois, pourrait accélérer encore l'afflux de touristes à Cuba.

Dans quelques mois, les vols commerciaux réguliers reprendront entre les deux pays, dans la limite de 110 vols quotidiens, ce qui «va contribuer de manière importante» à l'activité touristique de l'île, a déclaré le ministre.

En 2015, Cuba a reçu 3,5 millions de touristes, soit une hausse de 17% en un an, et prévoit d'en accueillir 3,85 millions cette année. Ses recettes touristiques ont elles progressé de 10,7% à 2,8 milliards de dollars.

Pour faire face à la demande, le gouvernement accélère un programme de construction d'hôtels et de villas touristiques, dont 22 à La Havane.

Mais cet essor du tourisme n'a pas que des effets positifs: dans ce pays pauvre où le salaire moyen avoisine les 24 dollars par mois, le gouvernement cubain a dû mardi imposer un plafond aux tarifs de 23 fruits et légumes, dont les prix ont grimpé avec l'arrivée croissante de visiteurs.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer