Mexique: des centaines de personnes évacuées après l'éruption du volcan Colima

Le volcan Colima, situé entre les États de... (Photo HECTOR GUERRERO, AFP)

Agrandir

Le volcan Colima, situé entre les États de Colima et Jalisco, est l'un des plus actifs du pays.

Photo HECTOR GUERRERO, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
TONILA

Plusieurs centaines de personnes ont été évacuées et un aéroport fermé samedi après l'éruption du volcan Colima (450 km à l'ouest de Mexico) qui pourrait connaître sa plus forte explosion depuis un siècle, ont informé les autorités.

Environ 80 personnes avaient été évacuées en début de matinée, mais l'évacuation de plusieurs autres villages, situés dans les États de Jalisco et Colima, a été décidée en fin d'après-midi alors que l'activité du volcan gagnait en intensité.

«Il s'agit de petites communautés qui n'excèdent pas 800 habitants. Ils ont tous été évacués», a indiqué le coordinateur national de la protection civile, Luis Felipe Puente.

L'aéroport de Colima a par ailleurs été fermé «à cause des cendres qui tombent dans la zone», a indiqué le gouverneur Mario Anguiano Moreno.

Les experts ont constaté que l'activité est «atypique, et présente des conditions similaires à celles de 1913», année où le volcan avait connu sa plus forte explosion.

Le volcan pourrait poursuivre son activité puis perdre peu à peu de la vigueur au cours des prochaines semaines, mais il pourrait tout aussi bien connaître sa plus grande explosion depuis un siècle, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Un panache de vapeur et de cendres s'élevait du volcan en milieu de journée et de la cendre volcanique recouvrait l'un de ses flancs. Des coulées de lave se produisaient par ailleurs sur plusieurs versants.

«Le volcan a projeté durant toute la nuit des coulées pyroclastiques», a écrit Luis Felipe Puente sur Twitter. «Il s'agit de l'activité la plus forte depuis 2005», a-t-il ajouté sur une radio.

Selon les autorités, une couche de cendres de cinq centimètres recouvrait samedi le village de Yerbabuena, au pied de ce volcan qui culmine à 3860 mètres.

Une grande quantité de gaz, de matières et de cendres incandescentes s'était accumulée à l'intérieur du volcan et a été brutalement libérée sont l'effet de la pression, ont expliqué les experts.

Le périmètre de sécurité autour du cratère a été élargi à 12 kilomètres. La circulation automobile a par ailleurs été limitée dans tout le secteur.

Le volcan Colima, situé entre les États de Colima et Jalisco, est l'un des plus actifs du pays. Sa dernière éruption remonte à janvier 2013. Il était resté inactif depuis 1913 avant de se réveiller en 1988. Il entre depuis régulièrement en activité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer