Le New York Times aurait pu dénoncer la NSA près de 10 ans avant Snowden

Le siège du New York Times à New... (PHOTO JABIN BOTSFORD, ARCHIVES THE NEW YORK TIMES)

Agrandir

Le siège du New York Times à New York, en août 2013.

PHOTO JABIN BOTSFORD, ARCHIVES THE NEW YORK TIMES

La Presse

Le 6 juin 2013 le Guardian et le Washington Post, relayant des informations fournies par la taupe Edward Snowden, révèlent l'existence d'un immense programme de surveillance domestique de la NSA dans lequel les Américains sont épiés par le Big Brother du renseignement. Des révélations qui créent une onde de choc à l'échelle mondiale et forcent Snowden à s'exiler (d'abord en Chine et ensuite en Russie) pour échapper aux autorités américaines. Un «scoop» qui n'en était pas un, puisque ce scandale aurait pu être dévoilé près d'une décennie plus tôt par le New York Times, si l'on en croit Al-Jazeera America.

Selon des propos tenus par son ancien rédacteur en chef Bill Keller, «la dame grise» aurait plié face aux pressions de la Maison-Blanche et aurait décidé de ne pas publier les informations obtenues par son journaliste Eric Lichtblau.

À lire sur slate.fr




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer