Kagame de nouveau candidat au Rwanda: les États-Unis «profondément déçus»

Président du Rwanda depuis 2000, Paul Kagame est... (AFP)

Agrandir

Président du Rwanda depuis 2000, Paul Kagame est crédité des nombreux progrès économiques du Rwanda depuis la fin du génocide, mais également accusé de diriger son pays d'une main de fer et d'étouffer toute voix discordante.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les États-Unis se sont dit samedi « profondément déçus » par la décision du président rwandais sortant Paul Kagame de briguer un troisième mandat.

« Avec cette décision, le président Kagame rate une occasion historique de renforcer et consolider les institutions démocratiques que le peuple rwandais s'est échiné à bâtir depuis plus de 20 ans », a déclaré le porte-parole du département d'État américain, John Kirby, dans un communiqué.

Paul Kagame avait annoncé jeudi soir qu'il se représenterait à la présidentielle en 2017, comme l'y autorise la nouvelle constitution approuvée massivement (98,4 % des votants) par ses concitoyens lors d'un référendum le 18 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer