Le fils d'un ancien président nigérian blessé par Boko Haram

L'ex-président Obasanjo a dirigé le Nigeria au retour... (PHOTO SAMIR BOL,. ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'ex-président Obasanjo a dirigé le Nigeria au retour du pays au régime civil, de 1999 à 2007, après avoir été président sous le régime militaire de 1975 à 1979.

PHOTO SAMIR BOL,. ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
KANO, Nigeria

Un des fils de l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, officier dans l'armée, a été blessé cette semaine lors de combats contre le groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, a déclaré mardi un collaborateur de l'ex-chef de l'État.

Le lieutenant-colonel Adeboye Obasanjo a été touché lundi par des insurgés dans l'État d'Adamawa, a précisé Mohammed Keffi à la BBC qui dit avoir été en contact avec l'ancien président et que celui-ci était informé de l'incident.

«Il m'a dit que son équipe avait quitté Mubi et était en route pour Michika quand ils ont été atteints par des tirs de Boko Haram. Il a été touché et blessé mais son état est maintenant stationnaire», a ajouté M. Keffi au service en haoussa de la radio britannique.

Adeboye Obasanjo, qui est ingénieur militaire et dirige une section, «va mieux», selon la même source.

L'ex-président Obasanjo a dirigé le Nigeria au retour du pays au régime civil, de 1999 à 2007, après avoir été président sous le régime militaire de 1975 à 1979.

M. Obasanjo s'est impliqué pour tenter de mettre fin à l'insurrection islamiste, qui a fait plusieurs milliers de morts ces cinq dernières années et s'est beaucoup intensifiée ces derniers mois.

Il a notamment participé, en mai, à des pourparlers censés aboutir à un dialogue avec Boko Haram, dans le but de libérer les plus de 200 écolières enlevées mi-avril, dont on est toujours sans nouvelles.

Le groupe islamiste s'est emparé de plusieurs villes des États de Yobe, Borno et Adamawa, dans le nord-est, ces dernières semaines.

L'armée avait tenté vendredi de reprendre la ville de Madagali, dans l'Adamawa, mais a dû se replier sur Mubi, un centre commercial important de cet État, où affluent les civils fuyant les villes assiégées.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer