Nigeria: la police recherche des survivants après le naufrage d'un navire bondé

Des milliers de migrants illégaux provenant du Nigeria... (Photo archives AFP)

Agrandir

Des milliers de migrants illégaux provenant du Nigeria et d'autres pays africains se massent chaque année dans des embarcations.

Photo archives AFP

Agence France-Presse
KANO

La police fluviale du Nigeria recherchait jeudi d'éventuels survivants d'un bateau qui a chaviré mardi et qui transportait une centaine de femmes et d'enfants fuyant les violences sectaires dans l'État central de Taraba.

L'embarcation a chaviré près du village musulman de Dampar avec à son bord des passagers qui avaient pris la fuite après des violences qui avaient fait 12 morts dans la localité, dont les habitations ont été détruites par les assaillants, selon des témoins.

Des hommes armés, appartenant probablement à la milice chrétienne du peuple des Tarok de l'État voisin du Plateau, ont tué le capitaine du bateau, entraînant la panique parmi les passagers du bateau bondé et le chavirage de l'embarcation.

«Nous avons des informations selon lesquelles plus de cent femmes et enfants se sont noyés à Dampar lorsque leur bateau a chaviré», a indiqué à l'AFP un chef local, Isyaku Adamu, sans être en mesure de fournir plus d'éléments.

Le gouvernorat de l'État de Taraba est en train de déployer une équipe permanente de la police et de l'armée dans la région afin de mettre fin aux violences sectaires dues à des conflits anciens.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer