La Presse papier sera remplacée par La Presse+ du lundi au vendredi dès le 1er janvier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Crevier

Président et éditeur de La Presse

La Presse

La Presse papier continuera d'être publiée uniquement le samedi.

Le succès de La Presse+, l'édition numérique gratuite pour tablettes, permettra à La Presse de franchir un jalon important de son histoire le 1er janvier prochain. À compter de cette date, La Presse+ remplacera complètement la version papier de La Presse du lundi au vendredi. La Presse deviendra ainsi le premier quotidien imprimé au monde à être 100 % numérique en semaine et se positionnera comme le leader numérique de l'information au Québec. Le samedi, l'édition papier sera maintenue et continuera d'être distribuée chez les abonnés et dans les différents points de vente. 

Le succès de notre nouveau modèle d'affaires

La stratégie numérique que nous avons adoptée au cours des dernières années a porté ses fruits. Plus de 460 000 personnes(1) consultent désormais La Presse+ chaque semaine et l'ont intégrée à leur rituel  d'information. Trente mois après son lancement, La Presse+ est plus performante que La Presse papier après 131 ans d'existence. Parallèlement, La Presse+ obtient un vif succès auprès des annonceurs qui l'ont adoptée rapidement comme véhicule publicitaire créatif, performant et mesurable pour joindre une clientèle de choix.

La Presse est un média d'information qui joue un rôle essentiel dans la société québécoise et nous savons que nos lecteurs y sont profondément attachés. C'est pourquoi nous avons fait le choix de créer un nouveau modèle d'avenir numérique en développant La Presse+. Cette édition pour tablettes nous permet de maintenir et d'améliorer la qualité, la profondeur, la richesse et la diversité de nos contenus et de continuer à proposer des séries et dossiers de fond, des débats, des chroniques et des éditoriaux pour accompagner nos lecteurs dans leur quotidien.

Le virage numérique a été soutenu avec conviction et constance par notre actionnaire. Sans cet appui, il est certain que nous n'aurions pas pu réussir. Comme le rappelait le président du conseil d'administration de La Presse, M. André Desmarais, le 18 avril 2013, à l'occasion du lancement de La Presse + : «Le conseil a privilégié la voie de l'innovation avec l'objectif de permettre à chacun des lecteurs de La Presse de maîtriser en tout temps et en tout lieu son accès à une information de qualité.» L'objectif des propriétaires de La Presse va bien au-delà de la simple pérennité de l'entreprise : ils visent sa croissance à long terme, dans un contexte où, dans le monde entier, l'industrie des médias est en profonde mutation.

Une industrie en déclin

La décision d'affaires annoncée aujourd'hui a fait l'objet d'une profonde réflexion et nous comprenons qu'elle puisse décevoir certains lecteurs. Au cours des dernières années, l'adoption massive des nouvelles technologies a entraîné un déclin rapide pour la grande majorité des médias généralistes, tout particulièrement pour les quotidiens imprimés qui traversent une période critique sans précédent. Depuis maintenant plus d'une décennie, l'ensemble des indicateurs de l'industrie des journaux pointe vers une impasse qui affectera inévitablement la qualité des contenus offerts par les éditeurs qui n'auront pas mis en place une stratégie forte pour y faire face.

L'industrie des journaux repose sur deux sources de revenus qui décroissent de façon constante et marquée depuis plusieurs années. L'industrie nord-américaine des journaux a notamment perdu 63 %(2) de l'ensemble de ses revenus publicitaires entre 2006 et 2013, soit 29 milliards de dollars. Le tirage payant des quotidiens en Amérique du Nord a de son côté affiché un recul historique de 22 %(3) au cours de la même période. Ces chutes ininterrompues sont désormais irréversibles.

Dans ce contexte, le modèle de distribution des journaux papier, avec les coûts d'impression, de papier et les frais engendrés par les camions qui sillonnent les routes nuit après nuit pour la livraison des exemplaires, a tout simplement atteint ses limites. Le journal est d'ailleurs l'un des derniers objets de consommation livré quotidiennement à la maison. 

Par ailleurs, un des grands défis pour toute entreprise est de renouveler sa clientèle. Ici encore, l'industrie des journaux papier doit composer avec une difficulté supplémentaire puisque les générations plus jeunes ont des habitudes de consommation d'information complètement différentes de celles qui les ont précédées et sont nettement moins attirées vers le journal papier. Grâce à sa plateforme numérique unique, La Presse+ réussit à joindre et fidéliser efficacement les adultes de 25 à 54 ans qui constituent 63 %(4) de son lectorat.

Une expertise reconnue 

Il était essentiel que La Presse innove afin de s'adapter aux nouveaux besoins et au style de vie actuel des lecteurs. Nous sommes particulièrement fiers de La Presse+, une application qui nous a positionnés comme un chef de file mondial dans l'industrie des journaux. La qualité de la conception de sa plateforme, son modèle d'affaires gratuit novateur et ses contenus interactifs riches ont d'ailleurs été salués à de nombreuses reprises depuis son lancement en 2013. De plus, le Toronto Star, le plus grand quotidien du Canada, a fait l'acquisition de la plateforme de La Presse+ et lancé hier sa propre édition numérique, le STAR TOUCH

Une technologie accessible

À La Presse, nous recevons quotidiennement des témoignages de personnes ravies de leur expérience avec La Presse+, après avoir hésité longuement à opter pour une plateforme tablette. Au cours des prochaines semaines, je vous invite vous aussi à prendre un moment pour jeter un coup d'oeil sur La Presse+. Vous constaterez qu'elle est facile à utiliser et qu'elle vous propose tout ce que La Presse vous offre et bien plus. 

Pour celles et ceux qui souhaitent découvrir La Presse+, nous avons développé plusieurs outils pour faciliter votre expérience. Pour plus de renseignements, nous vous invitons à visiter le site lapresseplus.ca ou à nous appeler au 514 285-6911 ou au 1 800 361-7453.

Nous vous remercions de votre fidélité au fil des ans. La Presse+ est l'évolution naturelle de La Presse papier et des centaines de milliers de personnes la choisissent quotidiennement pour s'informer. Nous vous invitons à vous joindre à eux et à découvrir, à votre tour, tous les plus de La Presse+.

Sources

(1) Estimation de 465 926 lecteurs-tablette du 24 au 30 août 2015 (Localytics, cumul hebdo. de 310 617 tablettes uniques, multiplié par 1,5 lecteur par tablette (CROP, janvier 2015)).

(2) Newspaper Association of America, Archived Advertising & Circulation Revenue Data, Annual - All categories, 04/13

(3) Newspaper Association of America, Newspaper Circulation Volume. Editor and Publisher International Yearbook, 03/15

(4) CROP, janvier 2015

LES ABONNÉS DE LA PRESSE EN SEMAINE: AUCUN CHANGEMENT JUSQU'AU 31 DÉCEMBRE

L'annonce d'aujourd'hui est importante et nous tenions à vous en informer quelques mois à l'avance. Concrètement, que vous soyez abonnés à La Presse papier ou à La Presse Sur Mon Ordi, aucun changement ne sera apporté à votre abonnement avant le 31 décembre prochain. Pour la suite, nous avons élaboré différents scénarios selon les différents types d'abonnement en vigueur afin d'offrir à nos abonnés une transition simple et respectueuse. Chaque abonné recevra d'ailleurs dans les prochaines semaines une lettre explicative à cet effet. 

Voici un aperçu des scénarios qui seront offerts :

Abonnés du lundi au samedi

Dès le 2 janvier, à moins d'avis contraire de votre part, votre abonnement sera converti en abonnement à l'édition du samedi et votre tarif sera réajusté en conséquence.

• Programme de prélèvement automatique mensuel par carte de crédit (PPA) ou Paiement au camelot: le montant de l'abonnement à l'édition du samedi vous sera facturé à compter du mois de janvier.

• Paiement à l'avance: la date d'échéance de votre abonnement sera prolongée en fonction du tarif d'abonnement à l'édition du samedi. 

Ceux qui auront signifié qu'ils ne souhaitent pas convertir leur abonnement seront remboursés.

Abonnés du lundi au vendredi

Votre abonnement du lundi au vendredi prendra fin le 31 décembre prochain. Les montants payés à l'avance seront remboursés selon le mode de paiement utilisé. Si vous souhaitez convertir votre abonnement en abonnement à l'édition du samedi, veuillez communiquer avec nous. 

Abonnés du samedi

Aucun changement.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer