Niels Schneider «pas vraiment très désiré» au Québec

Niels Schneider... (Photo: AFP)

Agrandir

Niels Schneider

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Niels Schneider, l'un des acteurs québécois les plus actifs en France, s'est notamment replié sur l'Hexagone parce qu'il n'était «pas vraiment très désiré comme acteur par le cinéma québécois», a-t-il affirmé dans les pages d'un magazine culturel.

Il a toutefois révélé vouloir revenir à Montréal afin de tourner - en tant que réalisateur - un film présentement sur sa table de travail. 

Dans une entrevue publiée cette semaine par l'hebdomadaire culturel branché Les Inrocks, l'acteur-fétiche de Xavier Dolan (J'ai tué ma mère, Les Amours imaginaires), revient sur son départ professionnel vers la France. Dans les dernières années, il y a donné la réplique à Sophie Marceau, Isabelle Adjani et Fabrice Luchini.  

«Je me suis dit qu'on produisait 15 films par an à Montréal et 150 à Paris, donc que j'avais plus de chance de trouver du taf [travail] ici [à Paris]», a-t-il ajouté, pour compléter l'explication. En même temps, «ce n'était pas une décision», a affirmé le jeune homme de 29 ans. «Je suis arrivé avec presque rien dans ma valise, sans savoir combien de temps j'allais passer à Paris et de fil en aiguille je suis resté.»

Quant à Montréal, «c'est quand même ma ville [...] affectivement, biographiquement», a affirmé le Franco-Canadien. «Quand je reviens à Montréal, j'ai l'impression de rentrer à la maison.»

Il compte justement y tourner, «avec des comédiens québécois», un long-métrage. «C'est l'histoire d'un toxicomane», a révélé Niels Schneider aux Inrocks.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer