Catherine Deneuve croit que le glamour tire à sa fin

Catherine Deneuve et Benoît Magimel sur le tapis... (Photo: AFP)

Agrandir

Catherine Deneuve et Benoît Magimel sur le tapis rouge lors de la présentation du film La tête haute.

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Cannes

L'icône du cinéma français Catherine Deneuve compte parmi les grands noms du septième art. Et elle croit que les célébrités ne sont plus ce qu'elles étaient.

L'actrice a déclaré aux journalistes à Cannes, mercredi, que le glamour avait besoin du mystère, et qu'il était difficile d'entretenir ce mystère maintenant que les médias sociaux ont brouillé la frontière entre le privé et le public.

Catherine Deneuve estime que la culture des célébrités fait en sorte que tout est dévoilé de nos jours et que, par conséquent, elle ne permet plus aux gens de rêver des célébrités.

Deneuve déplore le fait que la vie privée des acteurs et actrices soit étalée au grand jour, partout sur la planète et ne comprend pas que les gens publient leurs propres photos intimes sur les réseaux sociaux.

Le message de l'actrice française est en accord avec l'atmosphère que les organisateurs du festival tentent d'imposer, notamment en interdisant les égoportraits sur le tapis rouge.

Catherine Deneuve a fait ses débuts à Cannes en 1964 dans le film musical Les parapluies de Cherbourg. Dans La tête haute d'Emmanuelle Bercot, film d'ouverture du festival cette année, l'actrice de 71 ans tient le rôle d'une juge qui tente d'amadouer un jeune délinquant.

Le 68e Festival de Cannes se poursuit jusqu'au 24 mai.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer