Carte blanche à Manon Barbeau à l'UNESCO

Manon Barbeau... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse)

Agrandir

Manon Barbeau

Photo: Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse

L'UNESCO, organisme des Nations unies voué à l'éducation, la science et la culture, consacrera une carte blanche à la cinéaste québécoise Manon Barbeau à son siège social de Paris, du 7 au 21 mars.

«Je profiterai de cette carte blanche pour faire une rétrospective des films de la Wapikoni mobile», dit Mme Barbeau, directrice de cet organisme qui encadre le travail de jeunes cinéastes autochtones.

Manon Barbeau présentera aussi quelques-uns de ses films, dont Les enfants de Refus global, De mémoire de chats-Les ruelles et VLB du bord des bêtes.

À cet honneur onusien s'ajoute le fait que la Cinémathèque québécoise (CQ) rendra hommage aux 10 ans de Wapikoni. 

À l'occasion d'une rétrospective consacrée à Orson Welles en mars, la CQ présentera en effet un court métrage de la Wapikoni en première partie de chaque film du grand réalisateur américain.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer