Sur les traces d'Expo 67 sur iPhone et iPad

Partager

L'architecte Sophie Mankowski et le concepteur sonore Antoine Bédard ont créé Expo 67/Portraitsonore, une application qui propose une balade en sons et en images de deux heures sur le site d'Expo 67.

Après l'application Montréal moderne sur l'architecture patrimoniale de la métropole, Sophie Mankowski et Antoine Bédard renouvellent l'expérience de l'audioguide culturel avec le site d'Expo 67. Conçue par le graphiste Serge Rhéaume et les Éditions Greencopper, Expo 67/Portrait sonore est une application qu'on télécharge pour 5,99$ sur son iPhone ou en baladodiffusion sur un iPod ou autre lecteur de fichiers MP3.

Elle permet de replonger 45 ans en arrière dans l'atmosphère frénétique de la formidable exposition universelle de Montréal, qui marque pour bien des gens la véritable naissance du Québec moderne. Expo 67 a laissé tant de souvenirs... et aussi quelques ruines.

Le parcours non géolocalisé, qui se déroule dans les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, débute et s'achève à la station de métro Jean-Drapeau. On suit l'itinéraire à emprunter sur l'écran de notre appareil, où défilent des photos (dans le cas de l'iPhone) et se succèdent des commentaires. Les images et les explications sont synchronisées au rythme de nos pas. À moins de vouloir faire des pauses, on peut écouter les explications sans arrêt pendant près de deux heures.

Le volet musical original qui accompagne ce tour guidé a été composé par Antoine Bédard à partir de fiches architecturales et de collaborations avec le groupe britannique Broadcast. Parfois jazzy, parfois rétro, parfois électronique, la musique dégage une émotion et colle parfaitement aux explications et aux lieux visités.

Pavillons fantômes

Pendant la balade, on découvre les pavillons toujours en place. Grâce aux photos d'archives, on se souvient de ceux qui ont disparu ou on les découvre. On peut aussi comparer les vestiges actuels à ce qu'ils ont été à l'époque, par exemple les transformations qu'on a fait subir au Pavillon du Québec, créé par l'architecte Luc Durand et le cabinet d'architectes Papineau, Gérin-Lajoie et LeBlanc.

On admire les sculptures et les oeuvres d'art qui ornent les espaces et on profite des vues sur le fleuve et le centre-ville. Pendant ce temps, le narrateur nous instruit. Les auteurs de l'application ont fait un effort de documentation important. Les commentaires sont illustrés par des entrevues avec une vingtaine d'experts dont Jacques Languirand, Luc Durand, Yves Jasmin, responsable des communications pendant Expo 67, Moshe Safdie (architecte d'Habitat 67) et le sculpteur Yves Trudeau, créateur du Phare du cosmos, qu'on peut contempler sous tous les angles lors de la balade... mais sans sa composante sonore, malheureusement.

Un potentiel à découvrir

Le parcours touristique, historique, culturel et architectural est ainsi un véritable reportage illustré qui incite à l'observation tout en abordant des thèmes du Québec contemporain tels que sa modernisation ou la Révolution tranquille.

«Sans tomber dans la nostalgie, Expo 67/Portrait sonore fait comprendre le potentiel énorme des îles, notamment du point de vue touristique, dit Antoine Bédard. On essaie de communiquer un peu l'optimisme qui régnait dans les années 60. On ne veut pas être dénonciateur, mais il est vrai qu'il n'y a plus grand-chose [sur le site d'Expo 67]. On pourrait faire tellement de choses...»

L'application a été réalisée autant pour les Montréalais que pour les visiteurs. Une version en anglais sera offerte l'été prochain. La Société du parc Jean-Drapeau a accueilli avec intérêt la création de cette application. «C'est bien fait et c'est dans l'air du temps, dit Nathalie Lessard, porte-parole de l'organisme. On pourrait collaborer à la version 2.0.»

Consciente qu'il faut améliorer la signalisation et certains sentiers de l'île pour bonifier la balade, la Société envisage des «améliorations graduelles» des lieux d'ici 2017, à l'occasion du 50e anniversaire d'Expo 67. «On pourrait installer des bornes là où des pavillons ont disparu, dit Mme Lessard. Et le secteur de la place des Nations sera rénové l'an prochain.»

___________________________________________________________________________

Information au www.portraitsonore.net

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer