Cegid et Microsoft s'allient pour une offre dans le «cloud»

Microsoft entend se renforcer dans le secteur des... (Photo Archives Reuters)

Agrandir

Microsoft entend se renforcer dans le secteur des services inter-entreprises, en particulier face à son compatriote Salesforce.com, qui doit ouvrir trois centres de stockage de données en Europe d'ici 2015.

Photo Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

L'éditeur français de logiciels de gestion Cegid et le géant américain Microsoft ont présenté mardi une offre commune dans l'informatique dématérialisée («cloud») à destination des entreprises petites et moyennes.

Ce partenariat permet à Cegid de proposer à ses clients SaaS (qui louent ses logiciels au lieu d'en acheter la licence) en France les services d'Office 365, la version en ligne de la célèbre suite bureautique de Microsoft, en complément de ses propres solutions de gestion.

«On a la conviction que pour que les entreprises et les PME accélèrent leur transformation à partir du numérique, il faut leur faciliter la tâche», a expliqué à l'AFP le directeur général du groupe français, Patrick Bertrand.

«L'accord que nous avons passé rentre dans cette logique: il est fondé sur une interopérabilité de nos 'clouds' et rend possible l'utilisation d'environnements applicatifs différents tout en étant transparent pour le client», a-t-il détaillé.

Cegid et IBM vont ainsi faciliter l'interconnexion entre les logiciels de la suite Office (Word, Excel, Powerpoint) et les applications métiers de Cegid comme l'expertise-comptable, les ressources humaines ou la numérisation des points de vente.

Selon Alain Crozier, président de Microsoft France, «pour près de 50% des PME françaises, le numérique représente un levier de croissance majeur, et c'est pour cela que nous souhaitons démocratiser le 'cloud'».

Le groupe de Redmond aux État-Unis entend se renforcer sur ce secteur des services inter-entreprises, en particulier face à son compatriote Salesforce.com, qui doit ouvrir trois centres de stockage de données en Europe d'ici 2015.

«Au-delà de cet accord, il s'agit pour nous de participer à cette accélération de la transformation numérique des entreprises», souligne M. Bertrand qui compte profiter des 10 000 clients que compte Microsoft en France.

Cegid a réalisé un chiffre d'affaires de 259,7 millions d'euros sur l'exercice 2013 alors que le géant américain du logiciel affiche des ventes de 86,8 milliards de dollars pour le même exercice.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer