Le maire de Rigaud presse les citoyens d'évacuer: «C'est loin d'être fini»

À Rigaud, depuis le début des inondations, 230... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

À Rigaud, depuis le début des inondations, 230 familles ont été évacuées. Aujourd'hui, les autorités civiles planifient inspecter 157 autres maisons qui pourraient devoir être évacuées.

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les évacuations se poursuivent ce mercredi à Rigaud. Mais même si le soleil est revenu et que l'eau baisse, « c'est loin d'être fini », a prévenu le maire de Rigaud Hans Gruenwald au moment de son point de presse quotidien ce mercredi matin.

Le maire de Rigaud essuie de sévères critiques de la part de certains concitoyens qui refusent d'évacuer leur maison défiant ainsi l'état d'urgence décrété depuis le 20 avril dernier.

« Je ne suis vraiment pas impressionné (par ces citoyens). Nous sommes en 2017. Je pensais que les gens avaient plus de respect pour l'autorité que ça », a poursuivi le maire Gruenwald.

Il est vrai que le niveau de la rivière des Outaouais est stable aujourd'hui et que le soleil est revenu, a convenu le maire de Rigaud. Toutefois de forts vents et de la pluie sont annoncés pour le week-end, a-t-il expliqué.

De plus, le débit de la rivière des Outaouais mesuré à la centrale de Carillon est très élevé, a insisté le maire de Rigaud. Il est actuellement de 8700 mètres cubes par seconde alors qu'il est normalement sous les 6000 mètres cubes par seconde. 

« On tente de les convaincre un par un de quitter, car même si on a les pouvoirs de le faire, on ne veut pas avoir à leur passer les menottes », a expliqué le maire de Rigaud.

« On sait que certains citoyens pensent qu'ils sont assez forts et équipés pour faire face aux inondations, mais ils vont se fatiguer, poursuit le maire Gruenwald. S'ils ont un malaise, on ne peut pas leur envoyer des secours rapidement et ils vont être les premiers à nous le reprocher. »

À Rigaud, depuis le début des inondations, 230 familles ont été évacuées. Aujourd'hui, les autorités civiles planifient inspecter 157 autres maisons qui pourraient devoir être évacuées. 

Les familles qui ont été évacuées ne peuvent pas retourner chez elles pour l'instant, ont prévenu les autorités locales. Dans certains secteurs inondés, il y a encore « quatre à cinq pieds d'eau », selon la porte-parole de la Ville de Rigaud, Marie-Andrée Gagnon.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer