Un dangereux criminel américain retrouvé sur une piste cyclable de Montréal

Katay-Khaophone Sychantha...

Agrandir

Katay-Khaophone Sychantha

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme qui se trouvait sur une liste des criminels les plus recherchés des États-Unis a été arrêté la semaine dernière par des patrouilleurs à vélo lors d'un simple contrôle sur une piste cyclable de Montréal.

Katay-Khaophone Sychanta, 35 ans, était recherché d'un bout à l'autre de l'Amérique du Nord pour plusieurs infractions en matière de trafic de stupéfiants. Il pourrait maintenant être extradé aux États-Unis. 

Mercredi dernier, le 23 août, des policiers du Poste de quartier (PDQ) 7 patrouillaient sur une piste cyclable dans le secteur de Saint-Laurent, près de la gare de train Bois-Franc, quand ils ont repéré deux individus en possession de drogue. Alors qu'ils s'approchaient d'eux pour les interpeller, l'un des suspects a tenté de fuir les policiers.

« Un des agents s'élance derrière lui. Après une courte poursuite à pied, il le rattrape et procède à son arrestation, a rapporté le Service de police de la Ville de Montréal dans un communiqué. Le suspect s'identifie à l'aide d'une carte d'identité américaine, mais les deux policiers ont des doutes sur son histoire et décident de pousser plus loin leurs vérifications.  »

C'est finalement une prise d'empreintes digitales, effectuée au poste de police, qui a révélé la véritable identité du suspect qui utilisait des cartes d'identité contrefaites. Katay-Khaophone Sychantha, 35 ans, était recherché au Canada et aux États-Unis pour des délits reliés au trafic de stupéfiants. 

Arrêté une première fois en 2005 pour son implication dans une organisation illégale de trafic de stupéfiants, il s'est évadé et a repris ses activités illégales dans la région de Windsor, en Ontario, peut-on lire sur sa fiche d'avis de recherche du U.S. Immigration and Customs Enforcement Most Wanted. En 2013, il a fait face à de nouvelles accusations, au Michigan, toujours en lien avec le trafic de drogue. Encore une fois il avait échappé à la justice et selon les autorités américaines, pouvait se cacher au Canada, aux États-Unis, au Mexique ou même en Asie. 

« Il faisait l'objet d'un mandat d'arrestation pancanadien et il était recherché par la police provinciale de l'Ontario (OPP) pour plusieurs infractions au Code criminel en matière de trafic de stupéfiants. L'homme figurait aussi sur la liste des dix criminels les plus recherchés par le Ministère de l'Intérieur des États-Unis (U.S Department of Homeland Security, Homeland Security Investigations), encore une fois pour des crimes reliés au trafic de stupéfiants », a précisé le SPVM. 

Sychanta a comparu au palais de justice de Montréal le lendemain de son arrestation et a été accusé de possession de stupéfiants, entrave au travail des policiers et utilisation de documents contrefaits. Il sera remis sous peu au corps policier de l'Ontario et pourrait faire face à des mesures d'extradition et être jugé aux États-Unis. 

Le SPVM rappelle que quiconque possède de l'information sur ce dossier ou sur tout autre événement peut contacter Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne (https://www.infocrimemontreal.ca/). L'information sera traitée de façon anonyme et confidentielle.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer