La SQ saisit près de 25 kilos de cocaïne dans Lanaudière

Au cours de six perquisitions effectuées notamment à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Au cours de six perquisitions effectuées notamment à Charlemagne, Sainte-Anne-des-Plaines et Deux-Montagnes, les policiers ont arrêté six personnes et mis la main, outre la cocaïne, sur 30 000 $ et certaines quantités de méthamphétamine, de crystal meth et de haschich.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Les enquêteurs de l'Escouade régionale mixte (ERM) Rive nord de la Sûreté du Québec ont saisi 24 kilos de cocaïne lors d'une opération menée contre un réseau de trafic de stupéfiants installé sur la couronne nord de Montréal, jeudi dernier.

Au cours de six perquisitions effectuées notamment à Charlemagne, Sainte-Anne-des-Plaines et Deux-Montagnes, les policiers ont arrêté six personnes et mis la main, outre la cocaïne, sur 30 000 $ et certaines quantités de méthamphétamine, de crystal meth et de haschich.

Les suspects principaux sont Patrick Joseph, 37 ans de Sainte-Anne-des-Plaines - considéré comme la tête dirigeante du réseau -, Samuel Demeule, 28 ans de Laval et Patrick Dionne, 51 ans de Deux-Montagnes. Joseph a été accusé de complot et de cinq chefs de trafic de cocaïne, Demeule fait face à deux chefs de trafic de cocaïne et Dionne a été accusé de deux chefs de trafic de cocaïne, hier, au Palais de justice de Saint-Jérôme. La poursuite, assurée par Me Steve Baribeau, a refusé de les remettre en liberté et leur enquête sur cautionnement a été fixée à jeudi de cette semaine. Fait à noter, à première vue, aucun des trois hommes n'a d'antécédent judiciaire.

Trois autres suspects, une femme de 71 ans et deux hommes de 38 et 69 ans, ont été relâchés sur promesse de comparaître.

Une trentaine de policiers ont participé à l'opération. L'enquête a débuté à la suite d'informations obtenues du public, affirme la SQ. Celle-ci qualifie le réseau d'organisation indépendante liée au crime organisé traditionnel québécois.

La police croit que les suspects opéraient avec la bénédiction des motards et versaient une taxe à ces derniers, en raison de l'importante quantité de cocaïne saisie.

Un kilo de cocaïne se transige actuellement à environ 50 000 $ et la valeur de la drogue saisie s'élève donc minimalement à 1,2 million.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse. 




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer