Rizzuto et Sollecito obtiennent un procès séparé

Leonardo Rizzuto, le fils de Vito Rizzuto, aux... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Leonardo Rizzuto, le fils de Vito Rizzuto, aux funérailles de son père, le 30 décembre 2013.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Leonardo Rizzuto et Stefano Sollecito, les deux chefs présumés de la mafia montréalaise en octobre 2015 selon la police, subiront un procès séparé aux autres accusés arrêtés dans l'opération Magot-Mastiff qui a décapité le crime organisé de la métropole.

Les deux hommes sont notamment accusés de gangstérisme et de complot pour trafic de cocaïne. Ils avaient été arrêtés le 19 novembre 2015 dans un important coup de filet contre le crime organisé montréalais. Parmi les autres personnes arrêtées dans Magot-Mastiff, notons le chef de gang Gregory Woolley et l'ancien guerrier des Hells Angels Mom Boucher.  

Dans une récente décision, le juge Éric Downs de la Cour supérieure a accepté que Leonardo Rizzuto et Stefano Sollecito subissent un procès commun, mais séparé de leurs coaccusés. 

Selon le juge, la preuve de la poursuite contre les deux hommes est « substantiellement différente de celle qui sera présentée contre les autres coaccusés, en outre quant au témoignage d'un témoin dit collaborateur ». Aussi, Leonardo Rizzuto a demandé de subir un procès en langue anglaise ou bilingue, contrairement aux autres accusés.

Les accusés reviendront en cour le 6 septembre prochain pour déterminer la date de leur procès devant jury. Ce procès pourrait être tenu au début de l'an prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer