Faubourg Contrecoeur: la requête pour récuser le juge est rejetée en Cour d'appel

Bernard Trépanier... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Bernard Trépanier

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Cour d'appel vient de rejeter la requête de Bernard Trépanier, accusé dans le scandale immobilier Faubourg Contrecoeur, pour remplacer le juge qui préside le procès.

Les trois juges estiment que «les craintes de l'appelant sont uniquement fondées sur des soupçons et de la conjecture». «Nous sommes tous d'avis qu'une personne bien renseignée qui étudierait la question en profondeur, de façon réaliste et pratique ne conclurait pas que le juge Poulin, consciemment ou non, ne rendra pas une décision juste à l'égard de l'appelant», conclut la Cour.

Le motif invoqué par M. Trépanier est que le juge Yvan Poulin aurait entretenu un préjugé défavorable à l'endroit de son avocat, Me Daniel Rock. À l'époque où M. Poulin était procureur de la Couronne fédérale, une enquête a été menée concernant Me Rock. Aucune accusation n'a été portée.

Le procès sur le Faubourg Contrecoeur est commencé depuis le 8 février dernier, mais aucun des huit coaccusés n'a encore été appelé à témoigner. Pour l'instant, le juge Yvan Poulin entend des requêtes.

Lundi prochain, une requête en arrêt des procédures sera débattue. C'est l'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, coaccusé, qui est à l'origine de cette requête.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer