Cinq Hells condamnés à la prison, mais libérés aujourd'hui

Bernard Plourde, en 2009.... (PHOTO FOURNIE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC)

Agrandir

Bernard Plourde, en 2009.

PHOTO FOURNIE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cinq membres des Hells Angels ont écopé ce mercredi matin d'une peine de douze ans et quatre mois de prison pour un crime commis à l'époque de la guerre des motards (1994-2002). Or, il ne leur reste qu'une journée de prison à purger en raison du temps passé en détention préventive.

Jean-Francois Bergeron, Marc-André Hotte, Bernard Plourde, Steve Rainville et Gilles Robidoux ont été arrêtés dans le cadre de l'opération SharQC le 15 avril 2009. Au total, 156 Hells et leurs associés avaient été accusés à l'époque de divers crimes, dont une série de meurtres et du trafic de stupéfiants. 

Ces cinq motards avaient plaidé coupable le 7 mai dernier devant le juge de la Cour supérieure André Vincent à une accusation réduite de complot de meurtre.

Cette peine imposée au Centre judiciaire Gouin à Montréal est une suggestion commune de la poursuite et de la défense. Le temps passé en détention préventive comptait en double dans leur cas. 

Ces motards sortiront vraisemblablement de prison en fin de journée aujourd'hui. Il leur sera interdit de posséder une arme à feu pour une période allant de 10 ans à la perpétuité selon les cas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer