Importation de drogue: un proche de Raynald Desjardins inculpé

Alain Charron... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Alain Charron

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Alain Charron, 66 ans, ancien tueur à gages du clan Dubois et proche des Hells Angels et du caïd Raynald Desjardins, devra subir un procès parce qu'il est soupçonné d'avoir participé l'importation de plus de 15 tonnes de résine de cannabis.

Le prévenu a été cité à procès par la juge Marie-Josée Di Lallo mercredi, à l'issue d'une enquête préliminaire qui s'est tenue l'an dernier et au cours de laquelle la magistrate a entendu une partie de la preuve qu'on ne peut rapporter en raison d'un interdit de publication.

Charron a été arrêté avec quatre autres individus en avril 2012, à l'issue d'une enquête de la GRC baptisée Celsius visant à éventer des importations de résine de cannabis par bateaux en provenance du Pakistan.

Charron est accusé de complot, d'importation et de possession de stupéfiants dans un but de trafic. Il a choisi un procès devant jury et doit revenir en cour en mars.

Ses coaccusés ont déjà plaidé coupable à des accusations de complot, dont deux individus liés au crime organisé irlandais, Brian Forget, 47 ans, et George Morton, 36 ans, respectivement condamnés à 61 et 37 mois de pénitencier.

Un complot de 5 ans?

Parmi les accusés se retrouvait également un ancien vérificateur du Port de Montréal, Lorne Beerworth, qui a également plaidé coupable à un chef de complot et qui a reçu une sentence de 592 jours de prison. Ce qui est intéressant dans son cas, c'est que Beerworth a dit aux commissaires québécois des libérations conditionnelles qu'il avait été avisé du complot environ cinq ans avant qu'il soit dévoilé.

Il a également affirmé qu'il avait été sollicité la première fois par une personne qui travaillait au port et à qui il devait 30 000$, une dette de consommation de cocaïne. Beerworth s'est vu promettre le remboursement de sa dette en plus de recevoir une somme de 20 000$ pour faciliter la sortie du port de la drogue arrivée par conteneurs.

Un vieux routier du crime

Charron fait face à deux causes simultanées. En effet, un an à peine après l'opération Celsius, il a été de nouveau arrêté en compagnie d'un autre ami de Raynald Desjardins, Louis Nagy, dans une opération de la GRC baptisée Célibataire visant à mettre au jour des complots d'importation de cocaïne et de haschisch en provenance du Pérou et du Pakistan. Les procédures sont toujours en cours.

 

Ancien tueur à gages faisant équipe avec Donald Lavoie, Charron a également été garde du corps d'Adrien Dubois, qui est mort récemment.

 

Il s'est ensuite recyclé en trafiquant, puis en importateur de drogue, et a été arrêté en compagnie de plusieurs individus, dont certains liés aux Hells Angels, pour l'importation de 53 tonnes de haschisch en Nouvelle-Écosse au début des années 90.

 

Il y a plusieurs années, Alain Charron avait fait les manchettes après avoir gagné 136 000$ à la loto 6/49, à une époque où la police soupçonnait le crime organisé de blanchir son argent par le biais des loteries.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer