Les parents d'un garçon mordu par un chien «maltraité» sont outrés

Du 1er janvier au 14 mai 2017, la... (photo Julie Denesha, archives agence france-presse)

Agrandir

Du 1er janvier au 14 mai 2017, la Patrouille de contrôle animal de la Ville de Montréal est intervenue 2000 fois auprès des propriétaires d'animaux et leur a remis 214 constats.

photo Julie Denesha, archives agence france-presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les parents d'un garçon de 10 ans, mordu à la cuisse par un Doberman qui ne portait pas le harnais réglementaire, sont outrés.

Dimanche, Mireille Darveau et ses deux fils se tenaient debout à côté de leur vélo, dans le quartier Ahunstic. « Un maître est passé à un bon cinq pieds de nous avec sa copine et avec son chien en laisse. Sans préavis, le chien a sauté sur mon fils et lui a déchiré la cuisse. Il a eu besoin de points de suture. Si le chien avait atteint son visage, ç'aurait été terrible. »

Les policiers se sont rendus sur place et ont remis au maître une amende de 650 $, dit-elle. « Ils m'ont dit que le chien venait d'un centre de réhabilitation parce qu'il avait été maltraité et que le maître l'avait depuis peu. Je trouve ça assez fou qu'on puisse se promener avec un animal qu'on connaît à peine sans lui mettre de muselière... »

D'après nos informations, le sort de l'animal n'a pas encore été déterminé. Il doit être évalué par un expert et rester 10 jours en observation, pour vérifier entre autres s'il est porteur de la rage.

DES CENTAINES D'AMENDES

Du 1er janvier au 14 mai 2017, la Patrouille de contrôle animal de la Ville de Montréal est intervenue 2000 fois auprès des propriétaires d'animaux et leur a remis 214 constats. Dans 28 % des cas, parce qu'un chien n'était pas tenu en laisse, et dans 67 % des cas, parce qu'il ne portait pas de médaille.

Le nombre de propriétaires de chiens s'étant procuré la médaille règlementaire a doublé cette année, 45 000 permis ayant été émis depuis le début de 2017. La Ville est par ailleurs en train d'analyser quelque 2000 demandes de permis spécial de garde pour des chiens de type pitbull, qui doivent porter la muselière, alors qu'elle s'attendait à en recevoir 1400.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer