Cinq adolescents en fugue du centre jeunesse de Laval

Sur la photo, le centre jeunesse de Laval.... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Sur la photo, le centre jeunesse de Laval.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quatre adolescentes - et un adolescent - sous la responsabilité du centre jeunesse de Laval ont fugué dans les 36 dernières heures, sans que les autorités ne puissent toutefois établir de lien avec le Grand Prix de Formule 1.

Le porte-parole du Service de police de Laval (SPAL) a confirmé à La Presse samedi midi que cinq jeunes Lavallois manquaient à l'appel depuis vendredi, sans vouloir préciser où ils résidaient.

Une source bien au fait du dossier au sein du même corps de police a confirmé à La Presse qu'ils étaient tous sous la responsabilité du centre jeunesse local.

« Les cinq sont âgés entre quatorze et dix-sept ans, a indiqué Franco Di Genova, porte-parole du SPAL. C'est cinq dossiers différents, c'est cinq enquêtes différentes. »

Vers 15 h 15, le SPAL a annoncé que l'une d'elles, Mathilde Geoffroy Aubé, avait été retrouvée.

M. Di Genova a ajouté que rien ne lui permettait pour l'instant de faire un lien entre les fugues et l'industrie montréalaise de la prostitution qui vit son week-end le plus actif de l'année avec le Grand Prix de Formule 1.

Le centre jeunesse de Laval a été au coeur d'une tempête, cet hiver, après des révélations de La Presse sur la possibilité que l'institution soit infiltrée par des groupes criminels qui poussent les jeunes à fuguer.

Un document du SPAL indiquait que 33 jeunes fugueuses avaient été exploitées sexuellement à Laval en 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer