Outaouais: le présumé chauffard, un adolescent de 17 ans, est mort

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est chargé de l'enquête sur... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est chargé de l'enquête sur un affrontement survenu en début de nuit, lundi, en Outaouais, dans lequel un agent de la Sûreté du Québec (SQ) a été impliqué.

Un présumé chauffard a alors été atteint d'au moins un projectile d'arme à feu.

De prime abord, il avait été conduit à l'hôpital dans un état critique, mais il a ensuite succombé à ses blessures. Il s'agissait d'un adolescent de 17 ans.

L'événement s'est déroulé vers 1 h 35 à Messines, à quelques kilomètres au sud de Maniwaki.

Un patrouilleur de la SQ a demandé à un automobiliste de s'immobiliser sur le chemin de la Ferme et lorsqu'il a ouvert la portière du côté du conducteur, celui-ci aurait redémarré, entraînant le policier avec lui.

Ce dernier aurait alors tiré, atteignant d'au moins un projectile le présumé chauffard, mais pas le passager qui l'accompagnait.

L'agent avait lui aussi été transporté à l'hôpital, souffrant d'un choc nerveux et de blessures au bas du corps. Il a pu aller poursuivre sa convalescence chez lui.

C'est le ministre par intérim de la Sécurité publique, Pierre Moreau, qui a ordonné que l'enquête indépendante soit confiée au SPVM.

Ce corps de police a indiqué que le conducteur était connu des forces de l'ordre tout comme son passager.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer