Projet Noisette: 17 individus arrêtés pour trafic de stupéfiants à Montréal et Laval

L'enquête, baptisée Noisette, a été amorcée il y... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'enquête, baptisée Noisette, a été amorcée il y a environ trois mois, à la suite de plaintes de citoyens, et a été menée par les enquêteurs de la section Crime de violence (CDV) de la division nord du SPVM.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Pas moins de dix-sept personnes ont été arrêtées vendredi dernier et hier, relativement au démantèlement d'un réseau de trafic de stupéfiants qui opérait dans le nord de la métropole et à Laval.

Alain Iskandar Habib... (PHOTO COURTOISIE) - image 1.0

Agrandir

Alain Iskandar Habib

PHOTO COURTOISIE

Ralph Hattouni... (PHOTO COURTOUSIE) - image 1.1

Agrandir

Ralph Hattouni

PHOTO COURTOUSIE

Le chef présumé du réseau, Alain Iskandar Habib, 40 ans, celui que la police considère comme son chauffeur, Ralph Hattouni, 25 ans, et un individu qui aurait été responsable d'une cache de drogue, Jean Tachijian, 54 ans, tous trois de Laval, ont été accusés de trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans un but de trafic, cet après-midi, au Palais de justice de Montréal. La Poursuite s'est objectée à leur remise en liberté et leur enquête sur cautionnement pourrait avoir lieu au milieu de la semaine prochaine.

Jean Tachijian... (PHOTO COURTOUSIE) - image 2.0

Agrandir

Jean Tachijian

PHOTO COURTOUSIE

L'enquête, baptisée Noisette, a été amorcée il y a environ trois mois, à la suite de plaintes de citoyens, et a été menée par les enquêteurs de la section Crime de violence (CDV) de la division nord du SPVM. «Il y a eu de la surveillance et les enquêteurs ont pu confirmer les informations des citoyens. Par la suite, les moyens d'enquêtes usuels ont été utilisés jusqu'à ce qu'une première série de perquisitions soit effectuée vendredi dernier et une autre hier. Les enquêteurs ont travaillé très fort pour en arriver à ce résultat», explique le commandant Pascal Côté de la division nord.

Trois perquisitions ont été effectuées vendredi dernier et six hier, principalement à Montréal et Laval. Les enquêteurs ont mis la main sur plusieurs sortes de drogues, dont plus de 600 grammes de cocaïne, 23 grammes de crack, dix-sept kilogrammes de marijuana, 16 000 comprimés de méthamphétamine et trois kilogrammes de haschisch.

«C'était un groupe très bien structuré. Ils avaient plusieurs caches, toutes à Laval. Trois emballages vides d'un kilogramme de cocaïne trouvés par les enquêtent démontrent qu'ils avaient un débit de vente assez important», ajoute le commandant Côté.

Le réseau écoulait ses stupéfiants dans des points de vente, notamment des établissements licenciés dans le secteur du Mile End, et sur la rue, avec l'aide de livreurs qui pouvaient être rejoints grâce à un numéro de téléphone.

La police n'est pas parvenue à lier le réseau à une organisation criminelle, mais n'exclut pas que les responsables aient eu à payer une taxe à des membres du crime organisé.

***

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer