Enquêtes au SPVM: un autre officier blanchi

Martin Renaud... (Photo tirée du site du SPVM)

Agrandir

Martin Renaud

Photo tirée du site du SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un inspecteur du SPVM qui était suspendu avec traitement depuis mars dernier, pourra réintégrer le service jeudi, a appris La Presse.

Après examen du dossier, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a décidé de ne pas porter d'accusation contre Martin Renaud, qui faisait l'objet de l'une des enquêtes internes du SPVM transférées à la Sûreté du Québec dans la foulée des allégations au service de police de la ville de Montréal.

La Sûreté du Québec a avisé le directeur du SPVM, Philippe Pichet, que des accusations ne seraient pas portées contre M. Renaud plus tôt cet après-midi. Le directeur Pichet a ensuite appelé l'inspecteur Renaud pour lui annoncer qu'il sera réintégré jeudi et lui réitérer toute sa confiance. M. Pichet a par la suite envoyé un courriel à tous les policiers et policières pour leur annoncer la nouvelle. On ne sait pas encore à quelle division il sera affecté.

Lors de sa suspension, Martin Renaud était à la Division Stratégique. Auparavant, il a été patron des Enquêtes internes du SPVM et a témoigné durant les travaux de la Commission Chamberland sur la protection des sources journalistiques. Dans le passé, M. Renaud a aussi occupé les fonctions de commandant à la section des produits de la criminalité de la Division du crime organisé du SPVM.

Ces dernières semaines, un autre officier suspendu, le commandant Pascal Leclair, a été réintégré au SPVM après que le DPCP eut annoncé qu'il ne serait pas accusé.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer