L'avocat de Francis Boucher ne croit pas à la thèse de l'évasion

Francis Boucher... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Francis Boucher

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

L'avocat de Francis Boucher, en liberté illégale depuis lundi, rejette l'hypothèse voulant que son client se soit évadé et se dit convaincu de la version initiale de l'«erreur administrative».

Mardi, la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, avait pourtant déclaré qu'il semblait y avoir eu «un stratagème» pour permettre la sortie du fils de Maurice «Mom» Boucher.

Un agent correctionnel a d'ailleurs été suspendu avec solde en attendant la fin de l'enquête administrative en cours relativement à cette histoire.

En entrevue avec La Presse Canadienne mercredi, Me Dimitrios Strapatsas s'est toutefois rangé derrière la version que lui ont fournie les autorités carcérales.

«Le responsable de Bordeaux m'a appelé une heure et demie après que M. Boucher ait été libéré «par erreur» et c'est la version que je vais croire», a-t-il précisé.

Me Strapatsas, qui représente Francis Boucher depuis que ce dernier a été accusé de menaces envers un policier, en décembre dernier, a toutefois reconnu qu'il n'avait pas la version de son client.

«Je n'ai pas eu de communication avec lui et il ne m'a pas contacté. J'espère qu'une fois que ce sera fait, que Monsieur (Boucher) se rende le plus vite possible», a-t-il dit.

Il en a profité pour réitérer ses craintes pour son client.

«Présentement, il est en liberté illégale. Mon message est clair: qu'il se rende aux autorités le plus vite possible pour éviter toute situation fâcheuse», a-t-il ajouté.

Il ne restait plus à Francis Boucher qu'une soixantaine de jours à purger à sa peine avant de pouvoir recouvrer sa liberté en toute légalité.

Francis Boucher, un ancien membre des Rockers, la défunte filiale des Hells Angels, avait déjà été condamné à dix ans de prison pour gangstérisme, complot pour meurtre et trafic de stupéfiants en marge l'opération «Printemps 2001».

Depuis, il a eu plusieurs autres démêlés avec la justice.

Francis Boucher mesure 1,80 mètre et pèse environ 75 kg. Il a les yeux pers et les cheveux poivre et sel. La SQ demande aux gens qui se trouveraient sur son chemin de communiquer immédiatement au 911.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer