Accident avec Zack Kassian: la conductrice pourrait être accusée

Alison De Courcy-Ireland dégageait « une forte odeur d'alcool » lorsqu'elle... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Alison De Courcy-Ireland dégageait « une forte odeur d'alcool » lorsqu'elle a été arrêtée au volant d'un véhicule prêté au joueur de hockey Zack Kassian. Une prise de sang révélera plus tard une alcoolémie de 117 mg/dL, la limite permise étant de 80 mg/dL.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La jeune femme qui était au volant quand l'ancien joueur du Canadien Zack Kassian a été blessé pourrait faire face à la justice. Le SPVM a mené une enquête pour voir si des accusations de conduite avec facultés affaiblies causant des lésions méritaient d'être déposées.

Zack Kassian a été échangé aux Oilers d'Edmonton... (PHOTO BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Zack Kassian a été échangé aux Oilers d'Edmonton avant même de jouer un match dans l'uniforme du Canadien. 

PHOTO BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE

Selon des documents obtenus par La Presse, la conductrice de 20 ans à l'époque dégageait « une forte odeur d'alcool » et un alcootest a confirmé qu'elle avait trop bu.

Le procureur chargé de cette affaire est en train d'étudier la preuve, a-t-on appris. « C'est lui qui va décider si des accusations seront portées ou non contre la conductrice », a précisé une porte-parole du SPVM, Marie-Élaine Ladouceur.

Une enquêtrice de la police de Montréal chargée de cette affaire a rédigé au début de juin deux documents judiciaires que nous avons obtenus. La policière voulait mettre la main sur l'enregistrement de l'appel d'urgence le matin de l'accident. Elle voulait aussi « le dossier médical complet de Zachary Kassian » et « toutes les notes rédigées par le personnel » de l'Hôpital général de Montréal.

ACCIDENT

Au petit matin du 4 octobre 2015, Kassian a été blessé quand le camion dans lequel il se trouvait a percuté un arbre dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal. Ce véhicule, prêté par un concessionnaire, était sous sa responsabilité. Mais au volant se trouvait Alison De Courcy-Ireland, âgée de 20 ans à l'époque, selon les documents judiciaires.

Deux autres passagers étaient dans le F-350. Sur le siège passager avant se trouvait une femme de 18 ans. Derrière était assis Zack Kassian, qui venait d'être acquis par le Canadien, mais qui n'avait encore joué aucun match dans l'uniforme tricolore.

Ce matin-là, l'appel d'urgence parvenu au 911 précisait qu'un homme avait été blessé à la jambe dans l'accident. Les policiers se sont rendus sur place.

Ils ont constaté que la conductrice « dégage[ait] une forte odeur d'alcool et a[vait] les yeux vitreux », toujours selon les documents.

Après un alcootest, Alison De Courcy-Ireland a été arrêtée pour conduite avec facultés affaiblies à 6 h 31 du matin. Une prise de sang révélera plus tard une alcoolémie de 117 mg/dL, la limite permise étant de 80 mg/dL. Les trois occupants du véhicule étaient blessés et ont été transportés à l'Hôpital général de Montréal.

UNE AFFAIRE QUI AURA DES SUITES

L'histoire a rapidement été reprise par les médias. Le directeur général du Canadien a tenu une conférence de presse, affirmant ne pas soutenir les choix de son joueur. Marc Bergevin a alors précisé que l'attaquant était blessé : « Il a une fracture du nez et du pied gauche. »

Kassian n'a finalement jamais joué pour le CH. Il a suivi une cure de désintoxication de trois mois avant d'être échangé aux Oilers d'Edmonton.

Les choses auraient pu en rester là, mais l'incident aura des suites. Le concessionnaire Le Roi du camion a déposé une poursuite civile de 82 000 $ contre Kassian et De Courcy-Ireland. Il cherche à être dédommagé pour la perte du véhicule prêté, qui est « lourdement endommagé ».

Les documents judiciaires obtenus par La Presse indiquent maintenant que des accusations criminelles pourraient être portées contre la conductrice, ce que confirme le SPVM. Ces documents ont été produits par les policiers pour « appuyer ou non les accusations criminelles d'Alison De Courcy-Ireland de conduite avec la capacité affaiblie par l'alcool causant lésions », peut-on y lire.

Si on se fie à la jurisprudence, ce délit peut entraîner une peine d'emprisonnement de six mois à deux ans, selon la gravité des blessures et les antécédents judiciaires du conducteur.

- Avec la collaboration de Daniel Renaud

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer