Attentat du Métropolis: un technicien réclame 125 000 $

Guillaume Parisien réclame 125 000 $ au gouvernement du Québec,... (PHOTO ROGERIO BARBOSA, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Guillaume Parisien réclame 125 000 $ au gouvernement du Québec, à la SQ et au SPVM pour dommages psychologiques subis le soir de l'attentat au Métropolis (notre photo).

PHOTO ROGERIO BARBOSA, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme qui travaillait comme technicien de scène le soir de l'attentat au Métropolis, le 4 septembre 2012, réclame 125 000 $ au gouvernement du Québec, à la SQ et au SPVM, pour dommages psychologiques.

Guillaume Parisien, 30 ans, affirme qu'il se trouvait dehors, près de la porte arrière, quand un suspect encagoulé a fait feu. La balle a touché mortellement le technicien de scène Denis Blanchette et blessé grièvement son collègue Dave Courage. 

M. Parisien n'a pas été blessé, mais il dit souffrir d'un choc post-traumatique et avoir subi des dommages psychologiques. Il estime que la sécurité était déficiente, et en tient responsables la SQ et le SPVM. 

Rappelons que le suspect en question, Richard Henry Bain, est en attente de procès pour cet attentat mortel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer