Le cabinet Dunton Rainville perquisitionné par l'UPAC

Les policiers n'ont pas voulu confirmer quelque information... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les policiers n'ont pas voulu confirmer quelque information que ce soit concernant leur opération.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le cabinet Dunton Rainville, déjà éclaboussé dans les scandales liés au «roi de Laval» Gilles Vaillancourt, fait actuellement l'objet d'une perquisition de l'Unité permanente anticorruption, a pu confirmer La Presse.

Les policiers visitent les bureaux montréalais de la firme juridique, situés près du square Victoria, à la recherche de documents portant sur le mégacontrat des compteurs d'eau.

À l'époque, Dunton Rainville avait été chargée d'attester de la conformité légale du dossier déposé par le consortium Génieau, formé de Dessau et de Simard-Beaudry.

Les policiers n'ont pas voulu confirmer quelque information que ce soit concernant leur opération. «C'est en lien avec les perquisitions qui ont eu lieu au mois de juillet», s'est limité à dire Anne-Frédérick Laurence, porte-parole   de l'UPAC.

Dans un communiqué émis peu avant midi, Dunton Rainville a affirmé qu'elle «collabore avec l'UPAC dans le dossier des compteurs d'eau». «Les avocats étant liés par le secret professionnels en ce qui concerne les dossiers de leurs clients, l'UPAC a dû obtenir un mandat afin d'avoir accès à certains dossiers du cabinet pour la période de 2006 à 2008», ajoute le texte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer