Un ancien employé aurait agressé une élève au collège Jean-Eudes

L'homme de 36 ans, qui sera accusé de contacts... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

L'homme de 36 ans, qui sera accusé de contacts et d'exploitation sexuelle sur une mineure de moins de 16 ans alors qu'il était en situation d'autorité, travaillait au collège privé Jean-Eudes.

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un ex-surveillant du collège privé Jean-Eudes de Montréal aurait agressé sexuellement durant plusieurs mois une jeune élève de l'établissement.

Benoit Amesse, 36 ans, travaillait à l'école secondaire de 1700 élèves jusqu'à l'automne dernier.

Un mandat d'arrestation a été lancé contre lui cette semaine. L'homme sera accusé de contacts et d'exploitation sexuelle sur une mineure de moins de 16 ans alors qu'il était en situation d'autorité.

Les faits qu'on lui reproche se sont déroulés en 2015 et 2016. « Ils sont survenus à l'établissement scolaire ainsi qu'au domicile de l'homme », a indiqué à La Presse le sergent Danny Richer du Service de police de la Ville de Montréal, sans préciser de quelle école il s'agissait.

La directrice du collège Jean-Eudes, Nancy Desbiens, a de son côté confirmé que Benoit Amesse était bien un employé de l'établissement en 2015, précisant qu'il « n'a pas travaillé longtemps » au collège.

L'homme a quitté son emploi au mois d'octobre ou de novembre, dit la directrice, qui n'a pas voulu préciser si son départ avait quelque chose à voir avec les accusations dont il fait l'objet.

Mme Desbiens a préféré ne pas commenter le dossier plus en détail.

INTERVENANT DANS UNE MAISON DES JEUNES

Benoit Amesse n'en était pas à son premier emploi auprès des jeunes. Il a travaillé de 2008 à 2013 comme intervenant à L'Allée Robert, une maison des jeunes qui offre des activités aux adolescents de 12 à 17 ans située dans un complexe d'habitations à loyer modique du quartier Saint-Michel.

La directrice de l'organisme, Farida Meziane, assure toutefois n'avoir reçu aucune plainte concernant le comportement de son ancien employé. « On travaille beaucoup avec toute la communauté et la police, donc je pense qu'on l'aurait su », dit-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer