Atterrissage près d'un Tim Hortons: un pilote d'hélicoptère semoncé

Un hélicoptère de la Garde côtière canadienne... (Photo Adrian Wyld, archives PC)

Agrandir

Un hélicoptère de la Garde côtière canadienne

Photo Adrian Wyld, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
O'Leary, I.-P.-É.

Un pilote d'hélicoptère de la Garde côtière canadienne a été rappelé à l'ordre après avoir atterri près d'un Tim Hortons à l'Île-du-Prince-Édouard, en mars, pour aller se chercher un café.

L'hélicoptère s'est posé dans un champ le 16 mars. Plusieurs curieux n'avaient pas manqué de publier sur les médias sociaux des photos de l'appareil rouge qui atterrissait en créant un tourbillon de neige autour de lui.

L'événement avait aussi attiré l'attention du commissaire de la Garde côtière canadienne, qui avait demandé un examen interne afin de déterminer si des circonstances exceptionnelles avaient mené le pilote à se poser à cet endroit.

La porte-parole Sarah Gilbert indique que l'enquête a démontré que l'appareil n'avait pas à se poser à cet endroit pour des raisons opérationnelles.

Elle affirme que les hélicoptères de la Garde côtière sont sous la responsabilité des pilotes de Transports Canada qui doivent suivre des protocoles clairs sur l'usage des appareils gouvernementaux. Ceux-ci doivent être utilisés de manière sécuritaire, efficace et dans le respect de l'argent des contribuables, a-t-elle précisé.

Mme Gilbert a ajouté que des responsables ont rappelé à l'ordre le pilote impliqué dans l'événement.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer