Une chaîne parlementaire retransmet brièvement... une télévision russe

L'incident de vendredi s'est produit vers 14h30 alors...

Agrandir

L'incident de vendredi s'est produit vers 14h30 alors que C-SPAN retransmettait une audition à la Chambre des représentants consacrée au gendarme de la Bourse américaine (SEC).

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La diffusion sur internet de la chaîne parlementaire américaine C-SPAN a été interrompue jeudi pendant une dizaine de minutes et remplacée par un programme de la chaîne d'État russe RT.

«Cet après-midi la diffusion en ligne de C-SPAN a été brièvement interrompue par un programme de RT. Nous sommes en train d'enquêter et de résoudre le problème», a indiqué la chaîne américaine sur son compte Twitter.

«Comme RT est l'une des chaînes que nous surveillons régulièrement, nous supposons que c'est un problème de routage interne. Si cela change, nous vous le ferons à coup sûr savoir», a-t-elle ajouté.

La chaîne russe RT, ex-Russia Today, est souvent accusée de servir d'organe de propagande au Kremlin.

Elle a été mise en cause la semaine dernière dans un rapport des services de renseignements américains portant sur l'ingérence de Moscou dans la campagne présidentielle aux États-Unis. Une version expurgée de 25 pages en a été rendue publique le 6 janvier.

Des courriels piratés du parti démocrate et d'un proche d'Hillary Clinton ont été diffusés avant l'élection sur internet, notamment par Wikileaks, déstabilisant la candidate démocrate.

Outre les piratages, le rapport a dénoncé la «propagande» russe, y compris sur les réseaux sociaux par l'intermédiaire de «trolls» rémunérés, pour saper la confiance dans le gouvernement américain. Il a consacré pas moins de sept pages à RT et à sa couverture «constamment négative» d'Hillary Clinton.

L'incident de vendredi s'est produit vers 14h30 alors que C-SPAN retransmettait une audition à la Chambre des représentants consacrée au gendarme de la Bourse américaine (SEC).

Le Sénat a commencé mercredi le long processus d'audition des personnes choisies par le président élu Donald Trump, qui entre à la Maison-Blanche le 20 janvier, pour piloter son administration. Le prochain chef du Pentagone James Mattis et le futur directeur de la CIA Mike Pompeo ont été entendus jeudi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer