Des coupes à 1000$ serties d'or chez un barbier montréalais

Corey Shapiro raconte avoir eu l'idée d'intégrer de... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Corey Shapiro raconte avoir eu l'idée d'intégrer de la poudre d'or dans de la crème à raser lorsqu'il mangeait des sushis. Pour agrémenter son plat, il avait alors saupoudré quelques particules du précieux métal. C'est à ce moment que le concept d'une crème à raser de luxe a commencé à émerger.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Giuseppe Valiante
La Presse Canadienne
Montréal

Un salon de coiffure montréalais pour hommes situé dans l'ancien quartier montréalais de Saint-Henri, « Notorious », propose à ses clients de leur tailler la barbe avec de la crème à raser qui contient des particules d'or. Corey Shapiro, l'homme d'affaires et copropriétaire de l'entreprise, ne laisse personne, ou presque, indifférent.

Le prix de l'un des combinés de luxe rasage et taillage de barbe offert s'élève à 1000 $. En deux ans et demi d'existence de la boutique de la rue Notre-Dame, 14 clients se sont laissé tenter par une telle dépense.

Corey Shapiro et son associé Patrick Gemayel - connu comme P-Thugg au sein du duo musical électro-folk Chromeo - font partie des personnes qui suscitent la grogne chez les opposants à l'embourgeoisement du quartier.

En entrevue à La Presse canadienne, l'homme de 34 ans raconte avoir eu l'idée d'intégrer de la poudre d'or dans de la crème à raser lorsqu'il mangeait des sushis. Pour agrémenter son plat, il avait alors saupoudré quelques particules du précieux métal. C'est à ce moment que le concept d'une crème à raser de luxe a commencé à émerger.

« Nous voulions offrir (une expérience) un peu plus exubérante et mémorable que ne le fait n'importe quel autre salon de barbier dans le monde », a-t-il dit.

Vêtu d'un épais chandail à encolure en « V » et d'un short couleur pêche, l'homme d'affaires arborait d'ailleurs plusieurs pièces d'or, telles que deux bracelets sertis de diamants, des anneaux agencés et un collier d'un diamètre de 2,5 cm.

Le père de deux enfants a expliqué pourquoi la coupe spéciale à 1000 $ offert à la boutique « Notorious » va, selon lui, bien au-delà de la folle dépense. L'expérience a lieu dans l'ambiance somptueuse du local aux murs peints de couleur charbon.

Le client repart par ailleurs avec une chaîne en souvenir de sa coupe, a fait valoir M. Shapiro. Le pendentif qui y est accroché est le rasoir plaqué or 10 carats qui a servi à lui tailler la chevelure, la barbe et, peut-être aussi la moustache, a-t-il expliqué.

Ce dernier est conscient que son amour manifeste pour le métal précieux ne plait pas à tous. De nombreux résidants se plaignent de la hausse de la valeur des propriétés et des prix des loyers. Cette augmentation du coût de la vie est identifiée par plusieurs comme une conséquence de l'arrivée de commerces tels que le « Notorious ».

« L'autre jour, quelqu'un a écrit "Tuez Shapiro" et dessiné un symbole anarchiste dans un passage souterrain. Et ce n'est pas la première fois », a raconté Corey Shapiro, faisant référence au vieux monument situé au bout de la rue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer