La 10e fois n'était pas la bonne pour une mariée en série

Coeur d'artichaut? Pas vraiment... Une Cubaine, ayant le statut de résidente... (PHOTO AFP)

Agrandir

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Coeur d'artichaut? Pas vraiment... Une Cubaine, ayant le statut de résidente américaine, est accusée de fraude pour s'être mariée à dix clandestins en échange d'argent afin qu'ils soient régularisés, selon des documents de justice.

Yosandra Piedra Vasquez était plus capitaliste que romantique. Malheureusement pour elle, le procureur estime que ses dix mariages constituent une fraude.

Entre 2002 et 2012, elle est accusée d'avoir épousé neuf étrangers en Floride et un en Géorgie, selon l'acte d'accusation déposé auprès d'un tribunal de Floride.

Le document précise qu'elle travaillait avec un complice, Yoel de Moya Lozada, qui l'aidait à rencontrer des époux potentiels. Le montant du butin n'a pas été précisé.

Le duo est visé par des chefs d'accusation de conspiration pour escroquer les États-Unis et de conspiration pour encourager et inciter un étranger à résider illégalement aux États-Unis. Ils risquent jusqu'à dix ans de prison.

En vertu de la législation américaine, les Cubains fuyant leur île communiste et réussissant à atteindre les États-Unis - qui ce soit par avion, à pied ou par bateau - ont le droit de rester et de travailler sur le territoire américain.

Mais elle permet aussi à un étranger épousant un Cubain aux États-Unis d'obtenir le statut de résident américain plus rapidement que s'il se mariait avec un citoyen américain né aux États-Unis.

Les Cubains interceptés en mer sont, eux, renvoyés dans leur pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer