Roswell et ses ovnis s'invitent à la Maison-Blanche

Le point de presse quotidien de la Maison-Blanche est consacré à l'actualité du... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le point de presse quotidien de la Maison-Blanche est consacré à l'actualité du jour. Il est rare que les interrogations sur une possible vie extra-terrestre y occupent une place centrale. Lundi, pourtant, elles ont fait irruption dans le débat.

Roswell, ville du Nouveau-Mexique, aurait, selon diverses théories du complot relayées à travers le monde, été le lieu de l'écrasement d'une soucoupe volante en 1947, qui aurait ensuite été étudiée et cachée par l'armée américaine sur la Zone 51 («Area 51») base militaire du Nevada entourée du plus grand secret.

Nombre de présidents américains successifs ont été interrogés sur les activités de cette désormais célèbre Zone 51, et la campagne électorale a -- une nouvelle fois -- remis le sujet à l'ordre du jour.

Depuis son arrivée à la présidence, Barack Obama a toujours choisi l'humour pour y répondre. Et laissé entendre que la lecture des dossiers en question n'était pas palpitante.

«Je dois vous dire que c'est un peu décevant. Les gens me posent toujours des questions sur Roswell, et les ovnis, mais ces informations top secret ne sont pas aussi excitantes que ce que vous imaginez», expliquait-il fin 2015 dans entretien publié par le magazine GQ.

Si les informations sur la zone 51 sont si insignifiantes, pourquoi ne pas les rendre publiques ?

«Je n'ai pas vu les documents», a répondu lundi Josh Earnest, porte-parole de Barack Obama, suggérant de poser directement la question à ce dernier lors de sa prochaine conférence de presse. «Il y a des questions auxquelles même un porte-parole de la Maison-Blanche n'a pas les réponses...», a-t-il ajouté, amusé.

En 1995, Bill Clinton avait abordé le sujet lors d'un déplacement à Belfast, en réponse au courrier de Ryan, garçon de 13 ans qui lui demandait avec insistance des explications claires sur le dossier.

«Ryan, voici la réponse. Non, à ma connaissance, une soucoupe volante ne s'est pas écrasée à Roswell dans le Nouveau Mexique, en 1947», avait-il expliqué. «Et si l'US Air force a trouvé des corps d'extra-terrestres, sache qu'elle ne m'en a pas parlé non plus».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer