Un homme voulait imiter le film Up au Stampede de Calgary

Une scène de Up (2009), produit par les... (PHOTO AP)

Agrandir

Une scène de Up (2009), produit par les studios Pixar.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Graveland
La Presse Canadienne
Calgary

La police de Calgary a déposé une accusation de méfait contre un homme qui a survolé le site du Stampede dans sa «montgolfière» artisanale - une chaise de parterre hissée par un bouquet d'une centaine de petits ballons gonflés à l'hélium.

L'homme a été aperçu par des témoins flottant au-dessus du terrain de l'événement sportif, dimanche, assis dans une chaise de parterre soulevée par un bouquet de ballons semblable à ceux que tiennent des vendeurs dans les parcs d'attraction - ou qui rappelle le film d'animation de Pixar Up. Il a indiqué à la police qu'il voulait réaliser un coup publicitaire pour sa compagnie.

Daniel Boria, âgé de 26 ans, de Calgary, fait face pour l'instant à une accusation de «méfait qui cause un danger réel pour la vie des gens». Mais selon l'inspecteur Kyle Grant, d'autres accusations pourraient être portées contre l'aérostier amateur.

«Il s'est assis dans la chaise de parterre et a pris son envol au-dessus de Calgary», a raconté lundi l'inspecteur Grant, qui n'avait jamais vu une chose pareille. «Selon ce que j'en sais, son appareil artisanal ne comportait pas vraiment de gouvernail, et il est monté si haut - jusqu'à hauteur des nuages - qu'il a commencé à avoir peur, alors il a décidé de sauter» en parachute.

Boria a subi de légères blessures lors de son atterrissage dans le gazon d'un terrain vague. Les ambulanciers l'ont examiné puis il a été arrêté et finalement accusé de méfait, avant d'être libéré en attendant sa comparution.

Selon l'inspecteur Grant, l'incident n'a pas fait de blessés - pour l'instant. Car la «montgolfière» a quand même été abandonnée dans les cieux et on croit qu'à une certaine altitude, les ballons vont éclater et laisseront tomber la chaise de parterre, a rappelé le policier.

Les autorités n'avaient reçu lundi aucun signalement faisant état de l'écrasement au sol d'une chaise de parterre, ou d'une personne blessée par un objet tombé du ciel.

«Je ne crois pas que (Boria) avait pensé à cela», a commenté l'inspecteur Grant, qui demeurait inquiet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer