Un prince saoudien promet des Bentley à des soldats, puis efface son tweet

Le tweet du prince du Al-Walid ben Talal... (PHOTO TIRÉE DE TWITTER)

Agrandir

Le tweet du prince du Al-Walid ben Talal a fait l'objet de critiques d'internautes, certains l'accusant d'être un «frimeur».

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
RIYAD

Un prince saoudien a promis dans un tweet d'offrir 100 voitures de luxe de marque Bentley aux pilotes prenant part aux raids de la coalition arabe contre des rebelles chiites au Yémen, mais a rapidement supprimé le message.

Le tweet n'apparaît plus sur le compte Twitter officiel du prince Al-Walid ben Talal, qui compte plus de trois millions d'abonnés, mais des internautes avaient apparemment pris le message en photo, et l'ont fait circuler sur les réseaux sociaux.

«En guise de remerciement, c'est un honneur d'offrir 100 Bentley aux 100 pilotes saoudiens impliqués (dans les raids)», avait écrit le prince, qui félicitait le gouvernement saoudien pour «le succès» de sa campagne aérienne au Yémen, dont Riyad a annoncé la fin mardi. Des bombardements de la coalition ont toutefois eu lieu mercredi et jeudi dans plusieurs villes yéménites.

Le tweet du prince du Al-Walid ben Talal a fait l'objet de critiques d'internautes, certains l'accusant d'être un «frimeur».

Le prince dirige une compagnie, Kingdom Holding Co, qui détient des parts dans des activités aussi diverses que le parc d'attraction Euro Disney, la chaîne hôtelière Four Seasons, la banque américaine Citigroup et le géant des médias News Corporation.

Il est l'un des constructeurs d'une tour qui doit devenir la plus haute du monde, plus de 1000 mètres au-dessus de la ville de Jeddah, sur la côte ouest de l'Arabie saoudite.

En début d'année, il a ouvert une chaîne panarabe d'informations à Bahreïn que les autorités ont fait fermer après moins de 24 heures d'antenne, dans ce que des observateurs ont décrit comme une atteinte à la liberté de la presse.

Ses services n'ont pas répondu à une demande de réaction de la part de l'AFP.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer