L'oie sauvage Kate est morte criblée de plombs

Deux oies sauvages avaient été baptisées en l'honneur... (Archives PC)

Agrandir

Deux oies sauvages avaient été baptisées en l'honneur du couple royal britannique par des bénévoles chargés de leur alimentation, qui avaient voulu marquer la première visite au Canada de Kate et William, en 2011.

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

Une oie sauvage du Canada baptisée Kate en hommage à la duchesse de Cambridge a été retrouvée criblée de plomb, conduisant la police à ouvrir une enquête mercredi après la disparition du volatile qui a «brisé le coeur» de son village d'adoption.

«Une enquête sur cet incident malheureux est en cours», a déclaré à l'AFP l'agent Glen Staley, de la police provinciale de l'Ontario.

Des vandales ont franchi l'enclos délimitant un étang situé au coeur du cimetière de Picton, village situé à 200 km à l'est de Toronto, sur les rives du lac Ontario, puis ont tiré sur les oies, canards et autres volailles qui y barbotaient.

Selon les responsables du cimetière, les agresseurs étaient armés d'une carabine à plombs.

Les canards ont réussi à s'envoler mais deux bernaches prénommées William et Kate «n'ont pas pu s'enfuir car elles avaient les ailes coupées».

Cet incident, auquel a survécu William, a «brisé le coeur» des habitants de Picton, selon un représentant du cimetière.

Les deux oies sauvages avaient été baptisées en l'honneur du couple royal britannique par des bénévoles chargés de leur alimentation, qui avaient voulu marquer la première visite au Canada de la duchesse de Cambridge, Kate Middleton, en 2011.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer