Un riche couple d'Indiens lègue toute sa fortune à son singe

Un riche couple d'Indiens a désigné comme seul héritier son singe de compagnie,... (Photo Sajjad Hussain, archives AFP)

Agrandir

Photo Sajjad Hussain, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Lucknow, Inde

Un riche couple d'Indiens a désigné comme seul héritier son singe de compagnie, assurant qu'il lui devait sa réussite et voulait être certain qu'on s'occuperait de l'animal s'il se retrouvait «orphelin».

Brajesh Srivastava et sa femme Shabista n'ont pas d'enfants, mais ils considèrent leur singe Chunmun comme leur fils, et ont créé une fondation pour prendre soin de l'animal après leur mort.

«Les gens diront peut-être qu'on est fous, et pourraient même se moquer de nous. Mais nous savons combien Chunmun compte pour nous», a déclaré à l'AFP Shabista, âgée de 45 ans.

«Nous n'avons pas d'enfants et Chunmun est comme un fils pour moi. Je veux être sûre que, même si nous mourrons, sa vie n'en sera pas affectée, et qu'il continuera à vivre dans les mêmes conditions».

Les époux, qui ont été chassés de leurs familles respectives après s'être mariés contre leur avis, racontent qu'ils étaient pauvres quand ils ont adopté le singe en 2004, et qu'ils sont devenus riches depuis.

Ils sont propriétaires de la maison qu'ils habitent dans l'État de l'Uttar Pradesh, et possèdent des terrains et des économies.

Shabista est une avocate à succès et son mari, âgé de 48 ans, possède plusieurs entreprises, dont une chaîne de télévision et une usine de farine, toutes nommées d'après le singe Chunmun.

Âgé de 10 ans, Chunmun pourrait très bien survivre au couple, les singes ayant une espérance de vie qui peut atteindre 35 à 40 ans.

Le singe a sa chambre dans la maison du couple, où il bénéficie de l'air conditionné et qu'il partage avec sa compagne, une femelle appelée Bitti que le couple a également adoptée.

Les deux singes adorent la cuisine chinoise et ont l'habitude de boire du thé et du jus de mangue, selon Shabista, qui organise chaque année «l'anniversaire de mariage» des deux singes, invitant des centaines d'amis à leur fête.

Après la mort de Chunmun, l'argent du fonds pourra être consacré à la protection des singes en Inde, où ces animaux sont souvent maltraités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer