Les policiers du Zimbabwe invités à sourire davantage

Le Zimbabwe demande à ses policiers de paraître moins sévères... en souriant. (Photo Thinkstock)

Agrandir

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Farai Mutsaka
Associated Press
HARARE

Le Zimbabwe demande à ses policiers de paraître moins sévères... en souriant.

Ce pays d'Afrique australe lance un programme de formation visant à faire en sorte que les agents de la paix soient plus souriants dans l'espoir qu'ils soient plus appréciés de la part des visiteurs se rendant voir les chutes Victoria et d'autres attractions touristiques.

Selon le ministre adjoint de l'Intérieur Ziyambi Ziyambi, «un sourire peut changer bien des choses».

En septembre, M. Ziyambi a déclaré au Parlement que l'agence responsable de l'accueil au pays organiserait des sessions pour faire en sorte que les policiers soient plus aimables envers les visiteurs.

Les touristes circulant à travers le pays rencontrent souvent des points de contrôle gérés par des policiers à l'air grave. L'économie nationale éprouve de fortes difficultés, et l'État tente de raviver son industrie touristique pour renflouer ses coffres.

Dans une entrevue accordée par téléphone, la porte-parole de la police Charity Charamba a dit qu'elle ne pouvait pas donner d'informations supplémentaires sur ce programme.

Certains Zimbabwéens sont sceptiques à propos de cette politique du sourire, invoquant des craintes à propos de la corruption des autorités.

La seule chose qui peut faire sourire un policier est l'argent, croit Willard Shupai, un habitant de la capitale, Harare.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer