Recherche Voyage

Railay, la presqu'île qui s'active

La plage ouest de Railay... (Photo Sylvain Sarrazin, La Presse)

Agrandir

La plage ouest de Railay

Photo Sylvain Sarrazin, La Presse

(Railay, Thaïlande) Cette petite perle du sud de la Thaïlande offre un double choix: s'étaler comme une sardine sur le gril de ses superbes plages cernées de falaises, ou se donner à fond en escalade, kayak et autres explorations. Le mieux? Combiner les deux.

Même si les paysages sont magnifiques sur a... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Même si les paysages sont magnifiques sur a plage Est de Railay, la baignade y est déconseillée.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Selon un cliché tenace, les mots «île» et «plage» doivent forcément être accolés à «paradisiaque». On décrirait volontiers Railay (ou Rai leh) de la sorte, mais ce charmant petit coin de Thaïlande ne peut s'y réduire. Contrastant avec l'excessive et fêtarde Phuket, de l'autre côté de la baie de Phang Nga, cette presqu'île tranquille se veut à la fois sage, séduisante et sportive.

Accessible uniquement grâce aux traditionnels «bateaux à longue queue» thaïlandais, Railay dispose de quatre plages, dont trois drapées de sable fin, aux eaux bleu cyan, avec cocotiers en prime. Rien de nouveau sous le soleil? Si, car avant d'y jeter sa serviette, on est avant tout frappé par la vue d'immenses falaises de calcaire qui sculptent le lieu et ses criques.

La plage ouest, réputée, forme ainsi une somptueuse demi-lune bordée de pics, où les bateaux de pêcheurs clapotent paisiblement. Même le soleil ne peut résister à s'y tremper après d'intenses journées de boulot rayonnant - un spectacle grandiose.

À l'est, les vues sont également magnifiques, mais la baignade, impossible: il s'agit d'une mangrove boueuse, où l'on risquerait de côtoyer alligators et déchets.

Les couchers de soleil sur la plage ouest... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Les couchers de soleil sur la plage ouest sont spectaculaires.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Bouger avant le farniente

Grâce à ses murailles de rochers, Railay s'est taillé une sacrée réputation dans le milieu de l'escalade. De nombreux secteurs ont été aménagés, pour les néophytes comme pour les pros, et tous réservent une finale succulente : vue plongeante sur les baies environnantes, aux teintes bleu, vert et or.

Plusieurs agences mettent à disposition guides et matériel (compter 1000 bahts, soit 40 $, pour quatre heures de grimpe en petit groupe). Inspectez bien l'état de l'équipement; nous avons constaté que certains harnais étaient très, très fatigués.

Plus aquatique qu'aérien? Tournez-vous vers les kayaks ou les planches de surf à pagaie, en location sur la plage ouest, histoire de longer ces mêmes falaises en toute quiétude. Mais vos aventures peuvent aussi prendre une tournure souterraine, en explorant diverses grottes naturelles, comme la Caverne de diamant, à la géologie intrigante.

L'île de Tup, accessible en excursion partir de... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

L'île de Tup, accessible en excursion partir de Railay.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Mettre les voiles

Railay peut constituer un point d'arrivée, mais aussi un point de départ pour de trépidantes excursions vers les îles environnantes de la baie de Phang Nga. Parmi les multiples combinaisons possibles, voici nos coups de coeur: les atolls sauvages de Koh Phi Phi, de Tup et de Poda, la Caverne des singes abritant le temple bouddhiste de Suwan Khuha, le village flottant de Koh Panyi, la fameuse «île James Bond», dont l'étonnant pic rocheux apparaît dans The Man with the Golden Gun.

En revanche, les séances de plongée-tuba au large de la rigolote «île du Poulet» se sont avérées un peu décevantes - poissons peu abondants et eaux légèrement troubles.

Compter entre 1300 et 2000 bahts la journée (de 50 $ à 80 $) selon le programme.

Où loger?

De nombreux hôtels, luxueux ou de bonne tenue, émaillent la presqu'île. Les moins chers se trouvent près de la côte est, puisqu'il faut marcher de 5 à 10 minutes pour rejoindre la magnifique plage ouest. Notre recommandation: l'hôtel Avatar, avec belles chambres et piscine agréable. Moins cher et original: Railay Garden View Resort et ses petites cabanes en bambou mignonnes comme tout.

S'y rendre

C'est un mal pour un bien: la presqu'île n'est pas accessible par la route, gage de quiétude. Il faut emprunter des «bateaux à longue queue» qui assurent des navettes régulières depuis Ao Nang ou Ao Nam Mao (proche de la ville de Krabi). Compter 100 bahts (environ 4 $) l'aller-retour. Pratique: il est possible de combiner taxi collectif et bateau à partir de l'aéroport de Krabi.




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer