Le nombre de touristes au Sri Lanka a progressé de 30% en 2011 par rapport à l'année précédente grâce à la reprise progressive de l'industrie touristique après trois décennies d'un sanglant conflit ethnique, selon les chiffres officiels publiés vendredi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Un total de 855 975 étrangers, en majorité des Indiens et des Britanniques, ont visité l'an dernier cette île de l'océan Indien.

Tourisme Sri Lanka, la principale autorité de régulation du secteur touristique, prévoit que le nombre de visiteurs atteigne les 2,5 millions d'ici les cinq prochaines années.

Au Sri Lanka, le tourisme est en pleine expansion depuis la défaite par l'armée des rebelles des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) en mai 2009, qui a mis fin à 37 ans d'un conflit ayant fait entre 80 000 et 100 000 morts, selon l'ONU.

Les tarifs hôteliers ont plus que doublé depuis la fin du conflit et le tourisme est considéré comme un secteur clé pour alimenter une croissance annuelle de l'ordre de 8% en moyenne depuis 2009.

Le Sri Lanka cherche à courtiser les agences de tourisme étrangères haut de gamme en vantant la beauté de ses plages, les paysages de plantations de thé, les parcs animaliers et les sites historiques.