«Ce n'est pas pour regarder les étoiles. C'est pour garder un oeil sur terre», précise le bagagiste en montrant le télescope placé près de la fenêtre de ma chambre. Bienvenue au Ritz-Carlton de Hong Kong, l'un des hôtels les plus hauts du monde.

Andrée Lebel LA PRESSE

En ouvrant les rideaux, force est de constater que les voitures circulant dans les rues des alentours semblent minuscules. Par contre, la vue panoramique sur l'île de Hong Kong, le Peak, Victoria Harbour et les îles environnantes est au-delà de tout ce qu'on peut imaginer. C'est en quelque sorte une vue aérienne de Hong Kong.

À Kowloon, sur le bord de l'eau, le Ritz-Carlton occupe les 16 derniers étages (du 102e au 118e) de l'édifice le plus haut de Hong Kong, la tour du Centre du commerce international (CCI). Lors de son ouverture en mars 2011, le Ritz a ravi le titre de «l'hôtel le plus haut du monde» au Hyatt de Shanghai. Il a maintenant été dépassé par un hôtel situé à La Mecque. N'empêche, le Ritz possède une piscine intérieure, un gym et un bar à des hauteurs presque inimaginables. Même, le spa situé au 116e étage redéfinit l'expérience du spa urbain à de nouvelles hauteurs (465 m).

L'ascenseur met exactement 52 secondes à faire le trajet entre l'entrée du gratte-ciel et le hall de l'hôtel aménagé au 103e étage. Selon le temps qu'il fait, on peut entendre le vent ou encore sentir quelques petites vibrations pendant l'ascension. De là, d'autres ascenseurs conduisent aux étages de l'hôtel. Mais auparavant, on est bien tenté de s'asseoir au sympathique Café 103 qui offre macarons et truffes avec un espresso à faire pâlir les Italiens. Chose certaine, si vous arrivez à l'heure du Chocolate Afternoon Tea, vous ne pourrez résister.

Le Ritz-Carlton est un hôtel 5 étoiles dont le design s'inspire de la dynamique culturelle de Hong Kong, à la croisée des cultures orientale et occidentale. C'est élégant, moderne et chaleureux. Les oeuvres d'art sont abondantes et le personnel est des plus attentifs.

Téléscope en prime

L'hôtel compte 312 chambres et suites, vastes et confortables. Leur décoration raffinée est ponctuée de touches asiatiques et elles sont à la fine pointe de la technologie: large écran plat, lecteur Blu-ray, station iPod, connection Wi-Fi et... télescope. Ce dernier illustre bien les délicates attentions qui font la renommée de la chaîne d'hôtels.

Trois restaurants se partagent le 102e étage et en les visitant successivement, on a une vue à 360 degrés de Hong Kong. L'ambiance de chacun révèle ses spécialités. Le Tin Lung Heen propose une authentique cuisine cantonaise et des dim sum tandis que des plats du sud de l'Italie mijotent dans la cuisine ouverte du Tosca. Les trois repas sont offerts dans le grand Lounge&Bar, où l'on sert également l'Afternoon Tea dans la pure tradition coloniale, c'est-à-dire accompagné d'un orchestre de chambre.

Pour l'ultime griserie de fin de soirée, il y a le bar Ozone au 118e et dernier étage de l'édifice. Le décor est époustouflant et la vue panoramique sur Hong Kong semble irréelle avec tous ces néons qui scintillent. Au même étage, la piscine à débordement et le gymnase, ouvert 24 heures sur 24, offrent des vues semblables.

À partir de 500$ la nuit.

Info: www.ritzcarlton.com/hongkong