(Tokyo) La fermeture de Disneyland et DisneySea à Tokyo a été prolongée de deux semaines, soit jusqu’à début avril, en raison de l’épidémie de coronavirus, a annoncé mercredi Oriental Land, l’opérateur de ces parcs d’attractions.

Agence France-Presse

Ces deux parcs, situés dans la grande banlieue de la capitale japonaise, sont fermés depuis le 29 février et Oriental Land comptait initialement les rouvrir le 16 mars.

L’ouverture initialement prévue le 15 avril de nouvelles zones et attractions dans ce complexe touristique géant, drainant plus de 30 millions de visiteurs par an, a par ailleurs été repoussée à mi-mai au plus tôt, a ajouté l’opérateur.

Ces annonces interviennent alors que le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a recommandé mardi d’étendre de dix jours les mesures exceptionnelles pour contenir l’épidémie de COVID-19 dans le pays, comme les fermetures de lieux touristiques, l’annulation ou le report d’événements publics en tous genres.

Le Japon a recensé actuellement 568 cas de contamination au coronavirus sur son territoire, dont 12 décès.

En Chine, foyer d’origine de l’épidémie, le parc Disneyland à Shanghai a en revanche partiellement rouvert lundi, après plus d’un mois de fermeture.