Cette année, l’hiver est doux au Japon. Trop doux. Les chutes de neige n’ont jamais été aussi basses depuis 1961 (année où l’on a commencé à compiler ces statistiques), selon l’Agence France-Presse.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Dans le nord du pays, il n’est tombé que 38 % de la moyenne mensuelle pour décembre.

Résultat : plus d’un tiers des stations de ski ont dû rester fermées au début de janvier, la production de neige artificielle étant impossible dans ces conditions météorologiques.

L’incertitude persiste pour le reste de la saison, puisque la quantité de neige attendue en février est aussi plus basse que la normale.