(Le Caire) La compagnie EgyptAir suspend ses vols pour trois jours à destination de Bagdad en raison de la situation sécuritaire en Irak où le général iranien Qassem Soleimani a été tué dans un raid américain, a indiqué mardi le ministère égyptien de l’Aviation civile.

Agence France-Presse

La suspension des vols prend effet « à partir de mercredi jusqu’à vendredi pour la sécurité des passagers et des appareils », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Vendredi, les vols seront rétablis si « la situation sécuritaire s’est stabilisée » à Bagdad, a-t-il ajouté.

Outre EgyptAir, d’autres compagnies aériennes du Moyen-Orient ont suspendu leurs vols, comme la compagnie bahreïnie Gulf Air.

La compagnie jordanienne Royal Jordanian a suspendu ses vols le 3 décembre, jour de l’assassinat du général Soleimani, avant de les rétablir.

La mort du puissant général Soleimani et celle de Abou Mehdi al-Mouhandis, numéro deux du Hachd al-Chaabi, coalition regroupant des paramilitaires pro-Iran intégrés aux forces de sécurité irakiennes, a entraîné des appels à la vengeance en Irak et en Iran.

Le Parlement irakien a en outre appelé le gouvernement à expulser les forces américaines du pays.

Redoutant une déflagration régionale, plusieurs pays européens ont appelé à une désescalade.