La Cité interdite, aussi appelée musée du Palais, célèbre son 600e anniversaire cette année.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Mais avec les mesures adoptées par la Chine pour contrôler la propagation du coronavirus, le lieu historique d’ordinaire très fréquenté est fermé au public depuis le 23 janvier, tout comme l’ensemble des musées chinois.

Plusieurs se sont donc tournés vers l’internet pour présenter leurs expositions sous forme virtuelle.

Bien que la majorité du contenu ne soit accessible qu’à l’intérieur de la Chine ou soit rédigé en mandarin, une visite virtuelle permet aux curieux de déambuler dans la Cité interdite, hiver comme été.

Autre site extraordinaire accessible virtuellement : le mausolée de l’empereur Qin, situé à proximité de X’ian, où l’on peut admirer les fosses abritant les milliers de soldats de terre cuite.

> Consultez le site de la Cité interdite : http://webapp.vizen.cn/gugong_app_pc/index.html

> Consultez le site du mausolée de l’empereur Qui : http://39.104.142.130/html/public/zl/500yvr/bc726d2972a949c180c4f85216e6c5ea.html