(Shanghai) Le complexe Disneyland à Shanghai a partiellement rouvert lundi plus d’un mois après avoir été fermé en raison de l’épidémie de COVID-19 qui frappe durement la Chine.

Agence France-Presse

Le parc d’attractions proprement dit reste fermé, mais « un nombre limité » de boutiques, de restaurants et un hôtel reprennent leurs activités à l’entour, a expliqué le groupe américain dans un communiqué.

Disney précise que de strictes mesures d’hygiène seront appliquées pour le personnel et les visiteurs. Ces derniers devront notamment se soumettre à un contrôle de leur température à leur arrivée dans le complexe et porter un masque en permanence.

Il s’agit de la « première étape d’une réouverture progressive », a indiqué Disney, sans préciser quand le complexe pourrait de nouveau fonctionner normalement.

Le parc, inauguré en 2016, est le sixième de Disney dans le monde et le troisième en Asie après ceux de Tokyo et de Hong Kong.

Le complexe, qui a coûté 5,5 milliards de dollars, abrite le plus grand château Disney du monde, ses tourelles bleues dominant un espace jadis occupé par des fermes et des usines en périphérie de la capitale économique du pays.

Shanghai Disneyland avait fermé ses portes le 25 janvier au moment où la Chine appliquait des mesures draconiennes de confinement dans d’autres provinces pour contenir le nouveau coronavirus qui a contaminé plus de 80 700 personnes dans le pays et fait au moins 3119 morts.