(Montréal) Une poursuite déposée au Canada contre l’Agence mondiale antidopage (AMA) par des cyclistes russes a été déboutée le mois dernier et le délai d’appel vient d’expirer.

Associated Press

L’AMA a déclaré mercredi que la Cour supérieure de l’Ontario avait rejeté la poursuite intentée contre l’agence et l’enquêteur canadien Richard McLaren, jugeant que le Tribunal arbitral du sport avait déjà statué dans ce dossier quand il a rejeté un appel logé par les cyclistes en 2016.

Le jugement a été rendu en février et le délai d’appel est maintenant expiré.

Dmitry Sokolov, Dmitry Strakhov et Kirill Sveshnikov devaient prendre part à la poursuite par équipe des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, en 2016. Ils en ont été exclus après que McLaren eut rédigé le rapport de son enquête ayant révélé le scandale de dopage systémique en Russie.

Aucun des trois cyclistes n’a été sanctionné pour dopage à la suite de ce rapport. Ils ont porté leur dossier devant les tribunaux canadiens en 2017.

« Cette décision ferme à juste titre la porte aux tentatives de relancer un litige par le dépôt d’une demande en justice au niveau national », a déclaré le directeur général de l’AMA, Olivier Niggli.